1001 perles – avril de ma garde robe capsule 2017

Initialement, j’avais prévu de coudre la robe pour ma garde robe capsule. En sortant le tissu, la viscose Lili d’atelier brunette, j’ai trouvé que ce projet faisait trop hiver et j’ai changé d’avis. Ce serait la jupe! Et c’était parti pour une nouvelle 1001 perles, version plis solaires cette fois-ci.

1001 perles

J’avais acheté le patron dès sa sortie et testé la version de base en molleton gris clair. Seulement, je n’étais pas emballée et pour cause, je n’ai pas écouté les conseils d’Ivanne S et je l’ai réalisée en 40 sans autre forme de procès. Résultat, elle est un peu trop grande et n’arrête pas de remonter. Du coup, je ne la porte que pour traîner. J’ai appliqué les conseils, lu le tableau de mesures et coupé la taille en 38, la jupe en 40 et fait le compromis entre les deux. Et j’ai coupé un de mes précieux, un velours milleraies Linna morata, acheté l’an dernier et soigneusement rangé. Pour la doublure, j’ai choisi du liberty Mauvey, l’art de rentabiliser les chutes. Ce choix était d’autant plus malin qu’il me restait du biais assorti pour l’ourlet.

La découpe a été un peu longue, une soirée entière, car il y a pas mal de repères à reporter, et Ivanne S insiste sur la précision nécessaire à cette étape. J’ai attaqué le montage tranquillement, le premier jour des vacances. Mes lutins étaient chez leurs grand-parents et j’ai eu plusieurs heures dans un calme rare. Du coup, j’ai avancé très vite. A la fin de la séance, il me restait la délicate étape de l’élastique puis celle plus simple du biais rapporté.

Comme la première fois, la couture de l’élastique est assez longue (surtout quand on commence par l’insérer sur le devant). Il m’a donc fallu pas mal de temps mais j’y suis arrivée. Je me suis contentée de deux piqûres dans l’élastique, j’avais mal aux mains à force. La prochaine fois, je ferai plusieurs coulisses et plusieurs élastiques fins. Ca a l’air plus long mais je pense que le résultat final est plus net.

Enfin, j’ai réalisé l’ourlet au biais rapporté. Je pensais que ça allait être très simple mais pas du tout! J’avais rallongé la jupe ayant lu partout qu’elle était courte. Cela faisait mémère mais du coup, pour conserver la forme légèrement arrondie, j’ai du refaire le marquage à plusieurs reprises.

1001 perles

Au final, je trouve le devant de cette jupe très joli. Je la porte très facilement avec des boots ou des baskets montantes.

1001 perles

1001 perles

L’intérieur est nickel, et j’adore ces points invisibles à la main, même si je n’ai pas l’habitude de ce type de finitions. En appliquant les conseils, on a un vêtement très bien fini, bien mieux que ceux qu’on achète dans le commerce.

1001 perles

1001 perles

1001 perles

Je suis plus réservée sur le dos où je trouve les fronces trop présentes. Je m’interroge du coup sur la taille, un 38 tout simple ne serait-il pas plus adapté?

1001 perles

En tous cas, j’ai pris beaucoup de plaisir à coudre cette jupe entre le montage impeccable (tous les repères tombent au poil), des matières très agréables à travailler (le milleraies linna morata, le liberty). Et je la porte avec plaisir, d’autant plus qu’elle est parfaitement assortie à mon collier en brickstitch.

1001 perles

A l’attaque du mois de mai! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *