Les cadeaux de Noël homemade

L’année dernière, mes premières réalisations en couture ont été des trousses doublées sur le modèle des lubies de Louise. Je les avais offertes dans ma famille et la surprise générale avait été de taille tellement j’avais la réputation d’avoir deux mains gauches.

Cette année, j’ai voulu réaliser certains de mes cadeaux moi-même. Ma première idée a été de coudre des snoods réversibles pour femme, un côté doudou pour la chaleur et la douceur et un côté Liberty pour le chic. J’avais testé le tuto de Laisseluciefer en réalisant des petits snoods pour les lutins, doudou/liberty pour Pépette la chouette et double doudou pour mon lutin (plus assez de Liberty voitures).

J’ai donc cherché un coloris qui allait à la fois pour deux brunes dont une à la peau caramel et une blonde. Mon dévolu s’est porté sur le Liberty Wiltshire dans les bleus et noirs, plus original que les traditionnels Betsy ou Capel. J’ai choisi un doudou bleu glacé pour l’autre côté et ai passé commande chez Ma Petite Mercerie, jamais déçue par leur choix et la rapidité de traitement des commandes, sans parler des petits cadeaux bonus. Découpe comprise, la couture s’est révélé assez rapide et j’ai été très vigilante sur les raccords des lignes de couture sur les finitions qui sont impeccs. J’ai tenté la surpiqûre mais franchement avec le doudou, c’est très difficile de coudre droit. J’ai préféré découdre ma surpiqûre et fermer les ouvertures au point invisible à la main, le 24 décembre en début d’après-midi, j’étais large non?

Snoods réversibles doudou et Liberty

Snoods réversibles doudou et Liberty

Deuxième cadeau maison, des paniers réversibles cousus par mes soins et garnis d’épicerie fine par ma maman, un joli cadeau à 4 mains. J’ai réfléchi sur le choix des matières pour que les paniers tiennent tous seuls sans avoir besoin de les thermocoller ou d’ajouter une triplure. J’ai choisi du natté de coton de chez Cousette et du coton enduit Petit Pan, l’association fonctionne très bien et la tenue des paniers est parfaite.

Les deux premiers en gris et bleu ardoise ont été réalisés en suivant le tutoriel de l’atelier de Kitty. Et j’ai été assez déçue du résultat. Le tutoriel n’est pas aussi précis qu’il en a l’air et le problème de la couture des coins du fond est assez épineux : on ne sait pas quand arrêter les coutures pour que les coins soient à la fois propres et bien formés. Enfin, il est très difficile de faire les raccords de couture. Les paniers sont jolis mais je ne suis pas du tout satisfaites des finitions surtout au vu du temps passé !

Paniers réversibles gris et bleus

Un panier garni :

paniers réversibles gris et bleus

Pour la deuxième série, dans les roses, j’ai repris le tutoriel d’Ernest est Céleste et tout de suite, ça a roulé. Je l’avais testé il y a un an mais sans la moindre notion pratique et ça s’était révélé plus compliqué qu’il n’y paraissait. Cette fois-ci, ça m’a paru limpide et en deux heures de temps, les paniers ont été coupés et cousus avec une jolie surpiqûre pour fermer les ouvertures. D’ailleurs, je n’ai pas mis les mêmes couleurs dans la bobine du dessus et la cannette et tout de suite, c’est parfaitement assorti. Il faut dire que le nuancier Gütterman est tellement large que c’est presque impossible de ne pas y trouver son bonheur !

Paniers réversibles

Paniers réversibles

Les surpiqûres :

Paniers réversibles

Paniers réversibles

Maintenant que j’ai fini de jouer les lutins du Père Noël, je vais pouvoir reprendre ma to-do liste et mes encours…

Tee-shirt tournée de La Maison Victor

J’ai décidé de coudre un tee-shirt pour l’anniversaire de mon père, histoire d’offrir un cadeau vraiment personnel. Je voulais cependant être sûre que l’idée lui plaisait et il a voulu un tee-shirt à manches longues. Je pensais initialement me servir du livre de Christelle Beneytout mais le tee-shirt à col rond n’a que des manches courtes. J’ai donc farfouillé dans mes numéros de La Maison Victor et j’ai choisi le tee-shirt Tournée, simple mais efficace.

tee-shirt tournée

J’ai utilisé pour la première fois un coupon de jersey acheté chez Rijs Textiles, sur les conseils de Christelle. Ils ont un choix de couleurs impressionnant et les jerseys sont très agréables à travailler et tout doux. J’ai eu quelques difficultés au début mais cela provenait uniquement de mon inattention. J’avais oublié que pour faire les canettes avec Germaine, il y avait une manipulation supplémentaire. Du coup, ma première canette était très mal faite et mon fils du dessous bouclait, ce n’était pas propre du tout. Après avoir refait la canette correctement, ça allait beaucoup mieux évidemment mais j’ai dû aller rechercher du fil en cours de route du coup!

Tee-shirt Tournée

Je n’ai fait qu’une modification, l’encolure est en jersey et non en bord côtes. Je n’avais pas de bord côtes assorti et il me restait suffisamment de jersey pour faire cette encolure. Je l’ai donc découpée après avoir mesuré mon encolure, et réduit la bande à 0,85 de la taille de l’encolure en reprenant les mesures des magazines Ottobre. J’ai utilisé la méthode des quatre quarts pour répartir correctement l’étirement de la bande d’encolure et ça a été comme sur des roulettes. Pour la couture du tee-shirt, c’est du velours avec La Maison Victor, tous les repères de montage collent parfaitement, c’est tellement agréable.

tee-shirt tournée

Je voulais réaliser les ourlets à l’aiguille double mais j’ai un vrai problème avec les aiguilles doubles, je les casse systématiquement et tellement vite que je n’ai pas le temps de faire un ourlet et cette cousette n’a pas dérogé à la règle… Heureusement, Germaine est perfectionnée et propose un point droit spécial ourlet pour tissus extensibles que j’ai utilisé, cela fait un point très propre. Il faudra tester avec le tee-shirt porté pour voir si c’est efficace sur la durée… Et trop habituée à ma vieille Simone, je n’ai pas fait de tests sur les chutes et j’ai du les faire en cours de route car mes réglages habituels sur Simone ne sont pas du tout adaptés à Germaine.

Je ne sais pas pourquoi sur la photo, le coloris rend gris alors que le tissu est bleu pétrole !
Tee-shirt Tournée, ourlet de manche

Au final, j’aime beaucoup le résultat, un patron simple mais effice pour un basique facile à portée. J’espère maintenant que cette cousette plaira à son propriétaire!

Les bavoirs du Marché de Noël

Dans la nouvelle école des enfants, un marché de Noël est organisé. Il était proposé aux mamans de participer à des ateliers pour réaliser des objets en pâte fimo qui seraient vendus au marché de Noël. Seulement, les horaires étaient complètement incompatibles avec mon travail (et vu mes dons en la matière, je doute que mes réalisations aient pu finir ailleurs qu’à la poubelle). Je voulais tout de même participer alors j’ai proposé mes services de couturière amatrice et nous sommes tombées d’accord sur dix bavoirs.

Rosace de bavoirs

Je voulais initialement acheter mes tissus et les pressions kam mais ma petite mercerie a annulé sa participation au salon savoir faire et création. J’ai donc recherché de l’éponge avec le meilleur rapport qualité prix sur Internet et c’est sur les tissus Papi que mon dévolu s’est porté. Le prix de l’éponge et des cotons imprimé est très doux et leurs frais de livraison sont particulièrement bas. D’ailleurs, j’ai été très agréablement surprise par la qualité de leur éponge, douce, moelleuse, épaisse, une belle découverte! J’ai décidé de coudre trois modèles différents, un plutôt fille, un plutôt garçon et un mixte, histoire qu’il y en ait pour tous les goûts.

Modèle fille : première étoile coloris guimauve, éponge Papi et pression étoile Kam:
bavoir fille

Modèle garçon : coton à bus Papi (j’adore le motif, il me fait penser à la Mystery Machine de Scoubidou), éponge Mytrille, pression Kam :
bavoir garçon

Modèle mixte : coton à motifs de Noël Papi, éponge Papi, pression Kam
bavoir modèle mixte

J’avais initialement prévu des pressions blanches pour les modèles fille et mixte mais mon lot s’est révélé défectueux et à la troisième pression qui ne fermait pas, j’ai abandonné et je me suis rabattue sur mon stock. Je trouve les étoiles roses un peu moins assorties aux bavoirs filles mais je n’avais plus vraiment d’autres options…

La couture des bavoirs s’est révélée un peu longue car j’ai fait bien attention aux marges de coutures. Mes premiers ont des marges un peu trop réduites et le poids de l’éponge a pesé et j’ai dû faire des petites reprises. J’ai donc laissé les surplus de couture à 0,5 partout. J’ai cousu les fermetures au point invisible en regardant un dessin animé avec mes lutins, une pression Kam par bavoir et c’est parti! Reste à savoir s’ils trouveront preneurs…

les bavoirs

bavoirs pliés

Le calendrier de l’avent

Ca y est, j’ai cousu mon premier calendrier de l’avent! En fait, je voulais le coudre l’an dernier mais je n’ai reçu ma machine que le 27 novembre et comme je n’avais jamais touché une machine à coude avant, c’était beaucoup trop juste. L’an dernier, j’avais acheté un kit spécial chez Henry et Henriette, mais j’ai oublié les explications orales que la vendeuse m’avait donnée à l’époque. Par hasard, je suis tombée sur le tuto de Laisse Luciefer. Je voulais aller sur le blog laissons Luciefer et, en me trompant d’adresse j’ai découvert celui de Laisse Luciefer et j’ai tout de suite adoré. Un grand choix de tutos, super bien expliqués et illustrés par des photos, le bonheur ! J’ai tout de suite flashé sur son calendrier de l’avent, le tout étant de s’y coller. Comme d’habitude, j’ai traîné pour m’y mettre, me disant chaque jour « J’suis laaaarge » et puis est arrivé le 28 novembre et là, c’était urgent.

Calendrier de l'avent

J’ai commandé des tissus spéciaux sur Ma petite mercerie. Au début, je pensais faire avec des chutes mais il n’y avait aucune unité et ça ne me plaisait pas. J’ai choisi quatre motifs très Noël et susceptibles de plaire à mes lutins et c’est parti. Découpage des 48 rectangles (je n’avais pas fait attention au sens des motifs sur certains et j’ai du en redécouper d’autres), découpage du ruban en 48 tronçons (malheureusement, mes petits pères Noël ont tous la tête dans le mauvais sens et j’ai changé en cours de route pour du ruban bleu tout simple et un peu de ruban à étoile déniché chez Toga), et j’ai attaqué la couture des 48 pochettes.

Calendrier de l'avent pochettes découpées

Calendrier de l'avent, les pochettes cousues

Alors là, je suis enchantée du tuto de Laisse Luciefer. C’est un vrai bonheur à suivre et ça roule dans la moindre difficulté. Après, c’est un peu long et comme les pochettes sont petites, il faut faire très attention pour ne pas coudre les deux côtés ensemble quand on assemble les extérieurs et les doublures. J’en ai cousu 12 dans la journée du samedi, 12 le dimanche et j’ai posé dans la foulée des pressions kam (qui ne tiennent pas parfaitement au vu de l’épaisseur, snif). Pour les chiffres, là, j’avoue, j’ai fait ma feigne. J’ai tout simplement collé des autocollants argentés acheté au stand Toga du salon création et savoir faire (le lieu de toutes les tentations).

J’ai garni mes petites pochettes de bonbons au chocolat, un DVD à se partager, un gros oeuf playmobil chacun et des bricoles comme des bagues scintillantes hello kitty pour Pépette la chouette, une petite votiure pour le lutin etc. Vu la taille des pochettes tout ne rentrait pas dedans. On a donc, avec mon amoureux, fait des minis chasses au trésor pour les gros cadeaux. On a écrit des indices de petits papiers dont on a brûlé les bords avec une bougie pour faire effet parchemin.

Calendrier de l'avent, les indices

J’ai scotché mes petites pochettes avec du masking tape pailleté sur le mur du salon à pas d’heure le soir pour leur faire la surprise au matin. Mais grosse déception au réveil, la majeure partie des pochettes était tombée. J’ai donc caché les pochettes dans un plat à tajine.

Calendrier de l'avent scotché au mur

Calendrier de l'avent dans le plat à tajine

Et mardi soir, ils ont ouvert la première pochette et englouti le bonbon au chocolat. Et là, le bonheur de voir les étoiles dans leurs yeux en découvrant leur calendrier de l’avent, ça n’a pas de prix!

Calendrier de l'avent

Calendrier de l'avent