Basic falls ou les tee shirts d’automne de mes lutins

En quelques jours, nous sommes passés de l’été à l’automne (voire l’hiver). J’avais quelques tee-shirts manches longues en stock mais pas tant que ça, pensant avoir encore un peu de temps pour les coudre… Heureusement, il me restait du jersey en stock (de belles chutes) et un joli coupon acheté sur Instagram à Lise Tailor. Il n’y avait plus qu’à… J’ai choisi, en accord avec ma grande qui devient plus exigeante sur ses tenues, le modèle basic falls dans le numéro d’Ottobre 4/2013, un tee shirt à manches raglans, tout simple, qu’on peut égayer avec une poche.

Atelier découpage :

IMG_6770

IMG_6802

Première version, un tee-shirt très graou avec ce jersey à tigres dans lequel mon patron est rentré pile poil. J’ai réalisé les bracelets de manche et l’encolure en bord côte noir. Très rapide à coudre, il a été immédiatement adopté par sa propriétaire.

Basic Falls

Basic Falls

Basic Falls

Les bracelets de manche contrastés :
Basic Falls

Le petit thermocollant pour différencier le dos et le devant :
Basic Falls

Deuxième version, une spéciale chute avec le jersey de mon Maëlle et celui de mon Briac. Je suis très fière de ma poche contrastée (à laquelle ma commanditaire tenait). Cela a été l’étape la plus longue car je l’ai bâtie à la main avant de la piquer, point par point pour une jolie finition. Et oui, le fil contrasté, ça ne pardonne pas.

IMG_6791

FullSizeRender (5)

Il grimpe très bien dans les parcs 😉
Basic Falls

Une fois porté, l’encolure gênait clairement ma chouette et remontait. Je l’ai donc découpée (à la sauvage) et j’en ai montée une seconde, cette fois avec le jersey rose, très facile à travailler (il ne roulotte pas lui).

Basic Falls

Basic Falls

Basic Falls

Clairement, elle n’avait pas très envie de faire les photos :

Basic Falls

Ces deux tee-shirts sont très sympas et lui vont très bien. Je crains cependant qu’ils ne durent pas tout l’hiver. La prochaine fois, je partirai donc sur une taille 134 et pas une 128 comme ici.

J’ai ensuite attaqué pour mon lutin, en taille 104. J’avais pu constater sur les modèles de sa soeur que les manches restaient trop courtes et que le bracelet contrasté n’était pas facile à maîtriser. En effet, la surjeteuse peut créer un décalage entre les deux épaisseur en démarrant la couture entre les deux épaisseurs, malgré un bâti à la machine à coudre. J’ai donc rallongé les manches de 3 cm en longueur et découpé deux bracelets de manche de 8 cm de largeur, la longueur ayant été calculée selon la méthode de coudre le stretch.

Le premier est entre le sweat et le tee-shirt. Les bustes ont été découpé dans les chutes du pyjama de Noël (un sweat fin) et les manches dans les chutes de mon confortable noir (un sweat plus épais). A la mi-saison, il est parfait pour une sous-couche pas trop épaisse et sera un tee shirt bien chaud en hiver.

Basic Falls

La séance photo père-fils, je crois qu’ils ont bien rigolé :
Basic falls

La deuxième séance photos avec autorisation expresse de faire le clown, ou l’art de la négociation :

Basic Falls

Basic Falls

Basic Falls

Basic Falls

Le deuxième est également découpé dans des chutes du pyjama de Noël offert à mon neveu. J’ai également cousue une poche contrastée mais je la trouve moins réussie. Ce jersey se déforme beaucoup plus et j’aurais du penser à l’entoiler pour plus de stabilité. Ceci étant, mon lutin adore son tee-shirt et il lui va comme un gant.

Basic Falls

Basic Falls

Basic Falls

Basic Falls

Basic Falls

Testé au parc, il fonctionne très bien aussi 😉

Basic Falls

Je vais bientôt continuer sur cette lancée et coudre les pyjamas d’hiver…

En attendant, j’ai cousu quelques serviettes élastiquées en mode à bas les chutes, mes lutins devenant vraiment trop grands pour les vieux bavoirs cousus il y a trois ans…

Serviettes élastiquées

Serviettes élastiquées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *