Le pantalon d’intérieur de mon amoureux

Mon amoureux ne m’a quasiment pas demandé de coudre pour lui, sauf des pantalons de pyjama, les siens ayant rendu l’âme. J’ai acheté pour lui le livre de couture pour homme « Casual Wear » de Christelle Beneytout. Il a choisi des coloris de jersey chez Rijs Textiles, du bleu marine très foncé et du gris anthracite.

J’ai cousu le premier pantalon en octobre et je ne l’ai jamais blogué car il a rapidement déchiré des coutures et leur réparation n’est pas très jolie. Il avait lui-même décalqué le patron et il y avait eu des petits couacs (un petit mélange entre le pantalon et le caleçon et des marges de coutures à 1,5 cm). Cette fois ci, j’ai retaillé le patron en enlevant toutes les marges de couture, j’avais réduit l’ampleur de la première version de 3 cm et en enlevant la partie correspondant au caleçon. Tout de suite, cela lui allait mieux et c’était beaucoup plus simple à monter.

Pantalon Casual Wear

J’ai monté tout l’intérieur à la surjeteuse, c’est magique de voir un intérieur si net! J’ai bien galéré à insérer l’élastique dans la coulisse comme d’habitude. Il m’a fallu une bonne heure pour y parvenir et je l’ai cousu une première fois vrillé évidemment! A part cette erreur, cela a été comme sur des roulettes, ourlets à doubles rentrés pour les jambes.

Pantalon Casual Wear

En une petite journée, le pantalon a été fini et j’ai pu l’offrir à son propriétaire qui était ravi d’en avoir enfin un deuxième !

Tee-shirt tournée de La Maison Victor

J’ai décidé de coudre un tee-shirt pour l’anniversaire de mon père, histoire d’offrir un cadeau vraiment personnel. Je voulais cependant être sûre que l’idée lui plaisait et il a voulu un tee-shirt à manches longues. Je pensais initialement me servir du livre de Christelle Beneytout mais le tee-shirt à col rond n’a que des manches courtes. J’ai donc farfouillé dans mes numéros de La Maison Victor et j’ai choisi le tee-shirt Tournée, simple mais efficace.

tee-shirt tournée

J’ai utilisé pour la première fois un coupon de jersey acheté chez Rijs Textiles, sur les conseils de Christelle. Ils ont un choix de couleurs impressionnant et les jerseys sont très agréables à travailler et tout doux. J’ai eu quelques difficultés au début mais cela provenait uniquement de mon inattention. J’avais oublié que pour faire les canettes avec Germaine, il y avait une manipulation supplémentaire. Du coup, ma première canette était très mal faite et mon fils du dessous bouclait, ce n’était pas propre du tout. Après avoir refait la canette correctement, ça allait beaucoup mieux évidemment mais j’ai dû aller rechercher du fil en cours de route du coup!

Tee-shirt Tournée

Je n’ai fait qu’une modification, l’encolure est en jersey et non en bord côtes. Je n’avais pas de bord côtes assorti et il me restait suffisamment de jersey pour faire cette encolure. Je l’ai donc découpée après avoir mesuré mon encolure, et réduit la bande à 0,85 de la taille de l’encolure en reprenant les mesures des magazines Ottobre. J’ai utilisé la méthode des quatre quarts pour répartir correctement l’étirement de la bande d’encolure et ça a été comme sur des roulettes. Pour la couture du tee-shirt, c’est du velours avec La Maison Victor, tous les repères de montage collent parfaitement, c’est tellement agréable.

tee-shirt tournée

Je voulais réaliser les ourlets à l’aiguille double mais j’ai un vrai problème avec les aiguilles doubles, je les casse systématiquement et tellement vite que je n’ai pas le temps de faire un ourlet et cette cousette n’a pas dérogé à la règle… Heureusement, Germaine est perfectionnée et propose un point droit spécial ourlet pour tissus extensibles que j’ai utilisé, cela fait un point très propre. Il faudra tester avec le tee-shirt porté pour voir si c’est efficace sur la durée… Et trop habituée à ma vieille Simone, je n’ai pas fait de tests sur les chutes et j’ai du les faire en cours de route car mes réglages habituels sur Simone ne sont pas du tout adaptés à Germaine.

Je ne sais pas pourquoi sur la photo, le coloris rend gris alors que le tissu est bleu pétrole !
Tee-shirt Tournée, ourlet de manche

Au final, j’aime beaucoup le résultat, un patron simple mais effice pour un basique facile à portée. J’espère maintenant que cette cousette plaira à son propriétaire!

J’ai cousu pour mon amoureux!

Après plusieurs mois de couture, je me suis enfin lancée dans une cousette pour mon cher et tendre. Il patientait sans râler mais bon, le message était clair, il m’avait offert Casual Wear, le livre de couture pour homme de Christelle Beneytout.

Pour tout dire, j’avais très peur de l’encolure en jersey. C’est ma bête noire. Sur le plantain, le patron gratuit de Deer and Doe, j’y avais passé une semaine entière, bon c’était ma première cousette de vêtement, en jersey en plus et après un mois et demi de couture. Depuis, j’avais récidivé mais c’était toujours raté et je m’en sortais à chaque fois par une pirouette comme pour ma robe Jasmin. Je me suis donc armée de courage et j’ai tenté à nouveau de dépasser mon Everest, comptant sur la clarté des explications de Christelle.

T-S Franck

Et bien, ça valait le coup! Pour la première fois, j’ai une encolure bien nette, bien propre, qui ne baille pas. Et là, franchement, ça fait une jolie finition. Pour le reste rien de particulier, le montage est très bien expliqué et ce tee-shirt a été cousu en un petit après-midi, coupe du tissu compris.

T-S Franck encolure devant

T-S Franck, encolure derrière

Bon, clairement, ce tee-shirt ne brille pas par son originalité. J’avais annoncé que c’était une version crash test, j’ai donc utilisé un grand coupon de jersey blanc des coupons de Saint Pierre. J’ai aussi osé l’ourlet à l’aiguille double mais je n’adore pas. Le problème vient sûrement du fait que ma seule aiguille double n’est pas spéciale jersey, toutes celles que j’ai acheté ne correspondent pas à ma machine et cassent au premier point… Au final, je pense qu’une double piqûre avec une aiguille jersey aurait été plus propre.

T-S Franck derrière

J’ai soumis ma cousette au verdict de son propriétaire qui l’a trouvé très à son goût. La prochaine fois, je coudrai sûrement une taille de moins, mon amoureux était entre deux tailles et j’ai choisi la plus grande (plus facile de rétrécir que d’agrandir). D’ailleurs, j’ai repris un cm de chaque côté après essayeage. Je vais pouvoir rentabiliser ce patron, j’ai déjà une commande dans d’autres coloris. Encore une fois, merci Christelle !