La jupette qui tourne

Après quelques semaines de couture, j’ai eu envie de me lancer dans un projet plus élaboré que la trousse pour ma puce. Tout me semblait insurmontable et je cherchais des tutos et patrons accessibles voire destinés aux débutantes.

P1030806l’étoile de coton, une mine d’or pour les débutantes, j’ai trouvé le patron et le tuto gratuit de la jupette à noeud proposé par les toiles filantes. C’était parfait, il me restait justement une belle chute de jersey de coton parme de mon plantain (que j’ai surnommé plantade vu toutes mes difficultés de débutante étourdie à le réaliser). Et j’avais l’espoir un peu fou qu’après une année de refus des jupes et robes, une petite jupette cousue par sa mère serait portée par la jeune fille…

P1030804

Alors je me suis lancée ! Le tuto est super bien fait et m’a permis d’arriver à coudre cette jupette sans trop de massacre (bon, je dois l’admettre les fronces ne sont pas hyper bien réparties). Seule grosse difficulté, comment insérer l’élastique ? Je suis restée assez perplexe devant mon épingle à nourrice avant d’avoir un éclair de pragmatisme (proche du génie selon moi) et de comprendre comment insérer cet élastique. J’avais pris le soin de mesurer le tour de taille de ma puce qui est toute fine pour que l’élastique soit à la bonne taille. Heureusement car cela faisait bien 5 cm de moins que ce qui était préconisé.

Et là, le bonheur, cette jupe tourne!!! Et ma puce n’a pas pu y résister (le petit noeud n’a pas résisté à ses ardeurs d’ailleurs). Au final, cette jupe est vraiment sympa, un bon basique, assez simple à coudre et peu gourmande en tissu. Elle aura des petites soeurs, plus qu’à choisir la couleur !

P1030810

P1030820

Pyjama marin pour mon lutin

Après quelques mois de couture, je dois admettre l’évidence : j’ai très peu cousu pour mon lutin. Bon quelques bavoirs et une housse de coussin avec des petites voitures (en liberty quand même), mais il me faut trouver une idée de vêtement d’autant plus que j’ai un joli coupon de jersey bio bleu avec des baleines et des ancres acheté chez mamzelle fourmi spécialement pour lui.

P1030792

Et encore une fois, sauvée par Mon petit dressing de la Barakossa ! Un pyjama avec un bas sarouel et un haut à emmanchures américaines. J’ai attaqué le sarouel en premier et j’ai remplacé les bandes de jersey contrastantes par du bord côte gentiment offert par mamzelle fourmi, parfaitement assorties au jersey choisi. Un peu de galère sur les fronces, (il faut vraiment que je m’améliore) mais le sarouel est assez vite réalisé.

Preuve en image, le sarouel est tout confort :
P1030789

Ensuite, j’ai attaqué le tee-shirt, là aussi, les explications sont très claires et à part ma difficulté sur la 3 D pour comprendre comment positionner le dos et le devant , tout s’est passé sans problèmes.

J’ai eu beau tenter de négocier, doudou et tétine ont absolument voulu être sur les photos :
P1030787-001

Au passage, je voulais souligner que ce livre est vraiment super pour les débutantes, c’est clair, bien illustré et avec des passages sur les techniques de couture bien plus compréhensibles que dans certains manuels de couture pour débutantes ! Je désespère que son premier livre soit réédité….

P1030790

Au final, le pyjama est trop beau et son propriétaire peut faire le fou dedans. Et moi, j’ai la fierté d’avoir enfin réalisé un joli vêtement pour mon lutin!

Sarouel pour bébé

Apprenant l’arrivée prochaine d’un heureux événement, j’ai voulu faire un petit cadeau personnalisé. Je ne serai plus dans la région à la date de la naissance et appréciant beaucoup la future maman, j’ai pris les devants.

photo extérieure

Je suis récemment tombée sur le tuto gentiment offert par minuscule infini pour coudre des sarouels de bébé et j’ai eu envie de tester. Il me restait justement un tout petit peu de molletonné France Duval Stalla bleu canard. En fouillant dans mon stock, j’ai retrouvé du bord côte gris pâle bien assorti, acheté chez mamzelle fourmi, et je me suis lancée par un dimanche pluvieux.

J’ai appliqué à la lettre les conseils donnés par Christelle Beneytout lors de mon premier cours et je suis contente du résultat. Un petit sarouel tout doux, tout chaud parfait pour les premiers jours d’automne d’un bébé.

photo intérieure

Au passage, je tiens à souligner la qualité des cours donnés par Christelle Beneytout.

Je me suis inscrite à une séance atelier libre et j’ai tellement aimé que j’en ai réservé d’autres. Patience, pédagogie et bonne humeur sont au menu, on ne se contente pas d’apprendre à coudre, on passe un bon moment et c’est précieux!

Marcelle s’est prise pour une robe

Lors d’un achat sur Ma petite mercerie, j’ai eu le coup de foudre pour ce beau jersey blanc à cerises toutes rouges sans avoir encore d’idée sur son utilisation. Et l’illumination est arrivée avec l’achat du livre Mon petit dressing de La Barakossa, je l’ai tout de suite imaginé en marcelle rallongée en robe pour ma fille.

J’ai réfléchi tranquillement aux modifications que j’allais faire, je n’ai que quelques mois de couture (voir de bidouillage) derrière moi. J’ai rallongé Marcelle de 25 cm, 15 auraient été largement suffisants au final et remplacé les bandes de jersey par du biais jersey. Et ensuite, en piste !

P1030726

Evidemment, j’ai inversé les envers et endroits lors de l’assemblage du haut et du devant (sinon ce n’était pas drôle) et coupé trop court le biais à cheval de l’encolure. Mais sorties de ces erreurs de débutantes, j’ai pris beaucoup de plaisir à coudre cette robe. Il faut dire que les explications de La Barakossa sont très claires, bien illustrées et que les résultats sont tops.

P1030731

P1030732

Au final, j’ai raboté de deux centimètres de chaque côté car ma poulette est toute fine, une véritable allumette ! Et la robe a été immédiatement adoptée par sa propriétaire qui s’est prêtée avec enthousiasme à la séance photo…

P1030724

Et si vous voulez vous faire un trip, un coupon, deux versions, allez faire un tour sur le blog de ma copine Léna, ma complice des débuts en couture qui présente de bien jolies choses…