La chemise de nuit princesse aux petits pois

Après avoir cousu le pyjama cars du lutin, j’ai eu des plaintes de Pépette la chouette : Moi je n’ai jamais eu de pyjama. Evidemment, elle a oublié qu’elle a été bien plus largement gâtée sur son frère question cousettes. Je me serai bien lancée dans une mini-perle (ce patron me fait baver d’envie depuis des mois). je lui avais d’ailleurs montré un coupon d’une merveille de Linna morata : un velours milleraies rose tirant sur le mauve. Je me suis heurtée à un refus catégorique, la jeune fille avait en tête un coupon de jersey qui pique les yeux, imprimé avec des princesses, des châteaux et des chouettes. Lorsque j’avais acheté ce coupon chez Mamzelle Fourmi, au tout début de mes aventures de couturière, je n’avais pas vu que les couleurs étaient si flashys. Après négociation, nous sommes tombées d’accord sur un pyjama ou une chemise de nuit. J’ai eu juste assez pour la chemise de nuit que Pépette la chouette voulait très longue.

James version chemise de nuit

J’ai donc imprimé et découpé le patron, vérifié la taille sur le tableau des mensurations et élargi l’ampleur de 2 cm comme conseillé sur la notice de montage lorsque l’on souhaite en faire une robe ou une tunique. J’ai ensuite attaqué le montage à la surjeteuse. La couture des élastiques transparents sur les envers des dos et devants a été une vraie tannée et je ne suis pas trop satisfaite du résultat. La prochaine fois, je zapperai cette étape et ajouterai peut-être un biais jersey ou une bande de jersey contrastée comme je l’avais fait sur le premier pyjama de mon lutin. Je suis beaucoup plus satisfaite de ces finitions.

J’ai attaqué le montage en suivant les explications. Le positionnement du dos et du devant se fait très facilement grâce aux crans présents sur le patron. Les encolures américaines me font toujours peur et j’ai fait essayer le devant et le derrière juste épinglés avant couture à Pépette la chouette pour m’assurer qu’elle passait sa tête sans problèmes. J’ai ensuite cousu ces deux parties à la machine à coudre. J’ai effectué le reste des coutures à la surjeteuse, c’est vraiment magique! Les coutures sont faites proprement et rapidement, j’adore.

James version chemise de nuit

J’ai complètement oublié de coudre les bracelets de manche. Ils étaient rangés en hauteur, hors de ma vue. Du coup, j’ai fait un ourlet simple pour garder une longueur suffisante aux manches et piqué au pont droit. J’ai ajusté la longueur de la chemise de nuit, j’avais rajouté 25 cm en longueur et réalisé également un ourlet simple. Sitôt cousue, sitôt portée! Pépette la chouette a absolument voulu la mettre en sortant du bain malgré la présence des repères de couture. J’écris le nom des pièces et les repères au feutre crayola. Ca s’efface sans problème à la machine, même si les repères ont été repassés.

Sur les photos, on dirait qu’il y a un bec mais c’est dû aux aventures que vit cette chemise de nuit avec la demoiselle malgré mon repassage soigneux, snif :

James en chemise de nuit

James en chemise de nuit

Cette petite cousette rapide a rempli tous ses objectifs. La prochaine fois, je rajouterai un peu plus d’ampleur sur les côtés pour qu’elle ait plus d’aisance. En attendant, elle est très appréciée de la jeune fille et c’est ce qui compte! D’ailleurs, elle s’est choisi un look très Punky Brewster poue la séance photo :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *