La famille Gecko

J’ai flashé sur le jersey bleu ciel imprimé gecko de The Sweet Mercerie. Je n’ai qu’un regret, avoir un peu trop hésité avant de passer ma commande et du coup, je n’ai pas pu en acheter pour moi aussi. Cet imprimé m’a tout de suite inspirée et j’ai su que j’en ferai un tee-shirt pour mon lutin et une robe bidouillage à partir du Trop Top kimono enfant d’Ivanne S pour Pépette la chouette.

La famille gecko

Je voulais un patron tout simple de tee-shirt pour mon lutin, à manches courtes car les beaux jours reviennent (en tous cas, je les attends). J’ai farfouillé et ai fini par porter mon choix sur le tee-shirt Thomas de La Maison Victor. Un col rond, des emmanchures classiques, tout ce que je voulais. J’ai donc découpé le tee-shirt en 3 ans. Et là, catastrophe, impossible de poser l’encolure correctement avec ma surjeteuse. J’ai décousu, recommencé mais rien n’y a fait. Mon encolure était horrible, irrégulière, impossible de ne pas le voir.

Tee-shirt Thomas La maison victor

Comme je suis déterminée (une vraie tête de mule), j’ai redécoupé un dos, un devant et une bande d’encolure. J’ai écouté les conseils de mon amoureux (parfois, ceux qui n’y connaissent pas grand chose sont plus lucides) et cousu tout bêtement l’encolure avec Germaine en utilisant le point extensible. J’ai mieux maîtrisé l’étirement de ma bande d’encolure qui a été plus régulier. Et aussi, j’ai abandonné en cours de route un des repères de La Maison Victor. Il était clairement mal placé et en utilisant uniquement les trois autres j’étirais de façon constante la bande. Je ne dirai pas que l’encolure est parfaite mais elle bien plus réussie et tout à fait acceptable ! Les ourlets ont été cousus en utilisant le point spécial pour ourlet sur tissu extensible de Germaine.

Tee-shirt Thomas La Maison Victor

Tee-shirt Thomas La Maison Victor

Passons à la robe, j’ai beaucoup aimé un modèle de robe de la nouvelle collection vertbaudet. Même si son prix n’était pas excessif, j’ai eu envie d’en bidouiller une moi-même plutôt que de l’acheter, même si je n’avais pas l’intention de la coudre réversible (il ne faut pas pousser hein).

robe vertbaudet

Je suis partie du patron du trop top d’Ivanne S (en 8 ans, sans marges de couture, pour du 7 ans dans le commerce) que j’ai rallongé de 7 cm. en l’évasant petit à petit d’1 cm de chaque côté à partir de la taille. Pour la jupe, j’ai fait tout simple en utilisant les chutes de chambray de ma robe chouchou de l’été dernier et de mon Miss. J’ai mesuré les côtés du tee-shirt évasés, et je pensais coudre des jupes en augmentant d’un tiers la largeur du tee-shirt. Seulement, ce n’était pas assez froncé. J’ai finalement ajouté la moitié de cette largeur et c’était plus satisfaisant. J’ai froncé avec deux fils de fronces mes jupes (je déteste ça et je vous passe les nombreux noms d’oiseaux que j’ai prononcés durant l’opération) puis les ai cousues au bas du tee-shirt à la surjeteuse pour des finitions nickels. J’avais prévu de rallonger les manches de 2 cm mais j’ai oublié en découpant. Enfin, l’encolure est posée au biais rapporté donc je lui ai rajouté 1 cm pour qu’elle ne baille pas trop (une chute de biais première étoile coloris meringue).

Trop Top Ivanne S version robe

J’ai monté cette robe assez rapidement sur la fin d’après-midi et durant une soirée match de foot. L’ourlet des jupes est un ourlet classique après avoir surjeté les bords pour plus de propreté. J’ai un peu galéré sur l’ourlet des manches. Et oui, les manches kimono, c’est joli mais faire un ourlet régulier, ce n’est pas simple. J’ai rajouté quelques points au niveau de la couture sous les bras pour être sûre que l’ourlet ne se retourne pas. Enfin, je me suis fait plaisir en ajoutant mon étiquette personnalisée.

Trop Top Ivanne S version robe

Le bilan de cette robe est positif. Je suis satisfaite de ma bidouille qui rend très bien et m’a permis d’utiliser intelligemment mes chutes de chambray. La prochaine fois, car il y aura une prochaine fois, c’est sûr, je rallongerai le tee-shirt de 3 cm uniquement et je ferai les jupes plus longues. J’essaierai de ne pas oublier de rallonger les manches pour des ourlets plus propres, sauf à ce que le tissu permette les revers de manches que j’aime beaucoup. Alors certes, ce n’est pas la robe réversible de vertbaudet mais une petite robe maison, avec ses défauts, cousue par une maman pour sa princesse et ça, c’est unique, non ?

J’ai inauguré sur ce tee-shirt mes étiquettes. J’ai enfin commandé des étiquettes à mon nom et j’adore. J’en avais envie depuis très longtemps sans oser. Sur les conseils de Léna, j’ai commandé chez Cotton trends, ils ont un choix de police très sympas et mes étiquettes sont en jersey et ne s’effilochent pas.

Trop Top Ivanne S version robe

Trop Top Ivanne S version robe, détail de l'étiquette

On s’est beaucoup amusés pendant la séance photo et mes deux lutins ont joué le jeu. Du coup, j’ai mitraillé :-)

La famille gecko

La famille gecko

La famille gecko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *