Le confortable, version tunique qui brille

Bon, je dois l’admettre, j’ai développé une forte dépendance au confortable de MLM. C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’en empêcher. Dès que je vois un beau coupon de molleton, je l’imagine en confortable.

J’ai été très raisonnable pendant les soldes, je n’ai craqué que sur le site de Mamzelle fourmi (en même temps, elle a tellement de jolies choses que c’est difficile de ne pas être tentée, je précise je n’ai aucun intéressement chez elle). Il y avait du molleton gris chiné lurex et je suis une fille qui adore les tissus qui brillent. Attention, il ne faut pas non plus que le tissu pique les yeux mais qu’il y ait juste ce scintillement qui le rend unique. Alors là, ni une ni deux, il s’est retrouvé dans mon panier et rapidement dans ma boîte aux lettres.

Lorsque je l’ai reçu, il était inévitable de le coudre en confortable (si si)! Seulement je l’ai vu en tunique, parfaite avec un legging et des bottes noires ou un jean. Et puis, j’adore les robes doudous, jolies et confortables, réconfortantes quand le thermostat baisse. J’ai enfin osé utiliser mon biais Liberty porcelaine, un joli tissu impose un joli biais n’est ce pas ?

D’ailleurs, je l’ai cousu pour participer au défi kibrille du blog le bazar d’Anne Charlotte mais suite a un déménagement, je n’ai toujours pas internet… J’ai fr*# je n’ai rien compris… Heureusement, Anne-Charlotte est super gentille et a accepté ma participation de retardataire :-)

Malheureusement, les photos ne rendent pas justice au lurex, et on ne voit pas trop que ce tissu brille et pourtant, c’est ce qui fait tout son charme.

Confortable qui brille

Confortable qui brille de côté

Confortable qui brille de dos

J’ai donc simplement allongé le patron d’une vingtaine de centimètres et à l’attaque. Pas de difficultés particulières, tout colle à la perfection et c’est ma troisième réalisation du confortable. J’ai apporté un soin tout particulier à la pose du biais rapporté, j’en ai mis à l’encolure, et aux ourlets des bas et des manches. J’adore cette belle finition qui a duré au moins autant de temps que la cousette de la tunique en elle-même.

Les biais rapportés en Liberty :

Confortable qui brille, encolure en Liberty Betsy porcelaine

Confortable qui brille, ourlets de manche en Liberty Betsy Porcelaine

Et je l’adore, simple, efficace avec ce petit scintillement qui évite le côté mémère de la tunique en molleton que je crains toujours. Bref, encore une fois, le confortable est une réussite !

Et merci à mon papa pour la séance photo !

2 réflexions au sujet de « Le confortable, version tunique qui brille »

  1. j’ai le confortable aussi mais je ne m’y suis pas encore attelée. j’hésite encore, je voulais lefaire en robe de crêpe noire. Ta version est vraiment chouette. Finalement le fait de ralonger rend bien, ça ne bique pas sur les côtés. Par contre, le molleton, je n’ai jamais cousu. Ca doit etre chaud et agréable à porter non ? petite question: est ce que ça se froisse ? (je hais le fer à repasser). je tenterais bien en voyant le tien (et puis je suis super frileuse ca tombe bien).

    1. Merci, il est très agréable a porter et chaud juste ce qu’il faut. Le molleton, ce n’est pas difficile à coudre, ça ne glisse pas comme certains jerseys. Et il n’y a pas besoin de le repasser. Je le lave, je le mets a sécher sur cintre et c’est parfait! Et pas besoin de le repasser entre deux lavages :-) J’attends ta version en crêpe noire avec impatience, je suis sûre que ça va bien rendre ! Bonne cousette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *