L’estivale de Mary Poppins

Bon, je sais, à première vue, je présente tous les signes inquiétants d’un début d’addiction à la couture d’estivales en a nana’s fabrics. Rassurez vous, mon cas n’est pas si inquiétant, en fait, cette robe a une histoire…

l'estivale a nana's fabrics

Dans la vie, il y a des rencontres qui comptent. Une personne entre dans notre vie et elle prend une vraie place. La rencontre avec Mary Poppins il y a deux ans est de celle-là. Confier un bébé à une nounou, lui faire confiance pour prendre soin de notre trésor, ce n’est pas chose facile. Et pourtant, il y a des liens de confiance qui sont une évidence en tant que parent et des liens affectifs qui sont une évidence pour notre enfant.

Jusqu’à l’été 2013, nous n’avions jamais cherché de nounou. Pépette la chouette avait eu une place en crèche alors même qu’elle n’avait pas pointé le bout de son nez et mon lutin avait automatiquement eu une place dans la même crèche que sa soeur. Et puis, déménagement un peu rapide à plusieurs centaines de kilomètres, pas de place en crèche et nous voilà partis à la recherche d’une nounou pour notre lutin. Et puis, et puis, on a rencontré Mary Poppins. Quand on lui a confié notre lutin le premier jour, on était en confiance. Et nous voici, deux ans plus tard, un autre déménagement sur le feu, à nous préparer aux au-revoirs. En deux ans, notre lutin a grandi, appris à parler, à marcher et est devenu ce merveilleux petit bonhomme curieux, malicieux, intelligent, un enfant soleil. Et Mary Poppins a largement contribué à ce spectacle magique dont on ne se lasse pas, par la qualité de son accueil quotidien.

J’ai tenu à lui réaliser un cadeau fait maison, avec tout le coeur qu’on y met (et les imperfections qui font tout son charme). Ma première estivale avait reçu ses compliments, alors avec mon cher et tendre on a eu la même idée : une estivale dans ses couleurs.

l'estivale a nana's fabrics de côté

J’ai opté pour un coloris kaki avec des ananas dorés, choix validé par mon amoureux. J’ai pris mon temps pour coudre cette estivale. Une deuxième réalisation est souvent plus rapide mais comme on se concentre moins (en tout cas moi), on peut faire des erreurs qui rallongent considérablement l’affaire. J’ai supprimé les poches et coupé le devant au pli, comme pour ma première version. Trois modifications cependant, j’ai cousu la robe plus longue en me calant sur la longueur habituelle de ses robes. J’ai opté pour des coutures anglaises (maintenant que je sais les faire), les finitions sont tellement plus propres ! Et enfin, grande nouveauté, j’ai bordé toute la parementure de biais à cheval. Et là, les finitions sont au top!

l'estivale a nana's fabrics de dos

Ourlet et emmanchures au biais rapporté :

L'estivale a nana's fabrics ourlet

l'estivale a nana's fabrics emmanchures

Les finitions des parementures :

L'estivale, finitions de la parementure

L’estivale fait toujours son petit effet. Une coupe simple, féminine, élégante, je l’adore. Parfois, un geste est plus significatif qu’un long discours. J’espère juste que cette petite cousette saura être le témoignage de tous nos remerciements à Mary Poppins !

L'estivale a nana's fabrics de face 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *