Ma mini-perle

Depuis plusieurs mois, j’ai terriblement envie de coudre une mini-perle. J’ai entendu tellement de bien de ce patron et de la qualité des explications d’Ivanne S! En définitive, c’est la dernière version des créations du papillon qui m’a convaincue de le coudre. J’ai acheté le pdf et c’est resté dans un coin de ma tête avec ma longue liste de projets à coudre en retard ou urgent. Mon premier choix de tissu, un magnifique velours milleraie de Linna morata, n’a pas été validé par la jeune fille. Je me suis rabattue, avec son accord, sur un coupon de matelassé camillette créations. Je vérifie toujours que les choix de tissus lui plaisent car je ne vois pas l’intérêt de lui coudre un vêtement qu’elle ne portera pas, faute d’être à son goût.

Mini-perle Ivanne S Camillette créations

J’ai taillé dans mes chutes pour les doublures et j’ai opté pour de la batiste France Duval Stalla fuschia à étoiles argentées. J’adore ce tissu et il me restait du biais assorti donc c’était idéal pour les finitions. J’ai choisi du passepoil rose tout simple pour contraster le tissu et séduire la jeune fille qui est à fond dans le rose en ce moment. J’ai aussi choisi de coudre la poche et le fond de poche en coutures anglaises pour un intérieur net sans border de biais à cheval ma couture avec le même motif que ma doublure.

J’ai eu bien du mal sur les plis qui n’étaient pas parfaitement nets. Le choix du tissu matelassé aurait dû me conduire à choisir la version sans pli mais je n’y ai pensé que trop tard. L’assemblage des poches puis de la ceinture n’allaient pas du tout. Je savais bien que le problème venait de moi vu tous les compliments que j’avais pu lire sur la qualité de ce patron. Finalement, j’ai repris mes chutes de matelassé et taillé un nouveau devant en version sans pli.

Mini perle, Ivanne S, Camillette création, France Duval Stalla

En commençant le montage des poches, cette fois en lin écru dans les chutes de ma robe bretonne, j’ai compris que j’avais réussi l’exploit d’inverser les poches gauche et droite. En ne recommençant pas cette erreur, tout a collé sans problème. J’ai bordé de biais à cheval les coutures intérieures des poches et fond de poche avec mon biais France Duval assorti aux ceintures intérieures. Tout de suite, c’est beau.

Mini-perle Ivanne S, intérieur devant, France Duval Stalla

J’ai été bien plus minutieuse sur les assemblages même si j’ai totalement oublié de surpiquer le passepoil de la ceinture.J’ai assemblé les devant et derrière à la surjeteuse pour de coutures intérieures plus propres. La couture des boutonnières a été un sacré challenge. J’avais investi dans une machine qui les faisait toutes seules mais voilà 3 semaines qu’elle est en réparation. Je les ai donc faites en 4 étapes avec ma vieille silvercrest et ça ne s’est pas trop mal passé (après au moins 3 essais sur des chutes). La couture à points invisibles de la ceinture devant m’a pris une bonne heure, je n’ai pas l’habitude de coudre à la main mais c’est vrai que ça fait une finition nickel. Pour les boutons, j’ai choisi deux petites étoiles fuschia achetées chez ma petite mercerie pour ma Datura.

Mini-perle Ivanne S élastique réglable et boutonnières, France Duval Stalla

Et voilà le travail !

Mini perle, IVanne S, Camillette créations, France Duval Stalla

Mini perle, IVanne S, Camillette créations, France Duval Stalla

Mini perle, IVanne S, Camillette créations, France Duval Stalla

Fidèle à moi-même, j’ai réalisé l’ourlet au biais rapporté France Duval. J’adore le résultat, une jupe hyper mignonne qui a l’air super confortable avec des finitions au top. Et au-delà du résultat lui-même, cette mini perle a été une bouée de sauvetage, dans un moment particulièrement douloureux. Elle m’a occupé l’esprit quelques heures et m’a redonné l’envie d’avancer… C’est sûr, il y aura d’autres versions !

Mini perle, IVanne S, Camillette créations, France Duval Stalla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *