Ma robe Paule

Régulièrement, la marque chez Machine offre des patrons gratuits comme le teesh Arsène, réalisé déjà à 4 reprises ici, , ici ou ici, ou le short Ben qui attend son heure. Elle propose aussi des patrons à 1€ le mois de leur lancement comme ça a été le cas pour le top Paule ou la robe Clémence. La robe Clémence était très jolie avec son jeu de découpe mais je pense qu’elle ne convient pas à ma morphologie. Zn revanche le top Paule en jersey avec son jeu de ceinture m’a tout de suite plu. A ce prix là, je l’ai acheté sans hésiter dès le mois de juillet. Avec le déménagement, je n’avais pas beaucoup le temps de coudre et durant les quelques jours des vacances, la plus jolie des surprises s’est annoncée avec l’installation de mon bébé de printemps. Paule est donc repartie dans les projets futurs car je ne la voyais pas babybump compatible.

Mon bébé de Printemps est arrivé depuis près de deux mois et nous commençons tout doucement à trouver notre rythme. Après la couture intensive de lingettes, indispensables au quotidien et totalement en adéquation avec ma fatigue de jeune maman, j’ai cousu une jupe longue toute bête élastiquée à la taille et j’ai repensé au top Paule. Plus précisément, j’ai repensé à la très jolie version robe de Tiphaine connue sur Instagram sous le compte Addictiph en jersey marin lurex un chat sur un fil.

Initialement, mon choix s’est porté sur un coupon de jersey noir moucheté lurex de Motif personnel mais mon amoureux le trouvait trop triste. J’ai donc repensé à ce coupon de jersey aux rayures originales et colorées que ma belle-soeur m’avait offert il y a plusieurs années. Il dormait gentiment dans mon stock sans que je ne lui ai trouvé de projets adaptés. Et là, c’était la combinaison idéale, validée cette fois par mon amoureux 😉

Seulement impossible de retrouver le patron dans ma patronthèque. J’ai envoyé en désespoir de cause un mail à Aurélie de Chez Machine avec les références de l’achat du patron. Elle m’a très gentiment renvoyé mon patron dans la journée, quand je vous dis que cette marque gagne à être connue :-)

Bon, je n’aime toujours pas les pdf. Il y a toujours un léger décalage avec les imprimantes domestiques. J’ai un peu jonglé pour reconstituer les quelques pièces et j’ai décalqué quand même mes pièces sur mon papier à patron. La découpe a été assez longue pour essayer d’obtenir de jolis raccords. Bon, au final, ils ne sont pas parfaits mais je suis très satisfaite d’avoir cousu mon projet en seulement 4 jours (oui, avec un tout petit à la maison, on revoit le sens des priorités).

Pour obtenir une robe, j’ai rallongé tout simplement les pièces du devant et du dos. La taille de mon coupon m’a limitée à rallonger de 30 cm chaque côté, cinq centimètres de plus auraient été parfaits mais bon, ce n’est pas un modèle que je pense beaucoup porter au travail. J’ai aussi rajouté deux centimètres à chaque manche pour pouvoir faire un ourlet. Le patron prévoir que les ourlets sont à cru mais je n’aime pas trop ça, surtout que je n’arrive jamais à faire des découpes parfaitement propres ce que l’institutrice de maternelle avait bien signalé à mes parents…

Avant les ourlets :
D700980E-BB2A-4C80-ADB2-4BC98D74779D

La couture est en soi assez simple. Il faut cependant bien veiller à épingler correctement les deux pans de la ceinture pour éviter qu’ils ne posent problème lors de la couture des côtés, un coup de surjeteuse malencontreux pourrait ruiner le projet. Fidèle à mon habitude, j’ai recalculé la bande d’encolure avec la méthode de Marie Poisson. Je suis d’ailleurs très déçue qu’un petit pli se soit formé sur l’encolure directement, m’obligeant à repasser un coup de surjeteuse et à perdre la belle régularité de ma bande sur le raccord dos, snif.

IMG_5201

Bilan de la cousette: ce modèle est très agréable à porter, simple et rapide à coudre surtout si on prend un jersey qui ne nécessite pas de raccords. A refaire, je dégagerai un peu plus l’encolure devant, je préfère quand c’est un peu plus décolleté. Je trouve cette coupe très féminine et agréable à porter, ce qui est un vrai plus dans cette période inconfortable d’après l’accouchement où il reste encore quelques kilos.

0147f006-99d8-4565-baad-4d72a961a860

a6493389-e942-4769-b52c-1412704c4bca

69ce8698-28a2-47d1-b233-4223d0ca06ac

6fa409a3-36c5-4f95-be7a-ff908bcd92b4

J’en referai bien une autre version en noir (non, je ne suis pas têtue) mais elle attendra que je finisse à autre projet, commencé il y a quelques semaines et qui attendait que j’ai suffisamment d’heures de sommeil pour y revenir 😉 Affaire à suivre donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *