Jolie Maëlle et Briac façon it robe

Vous savez déjà tout le bien que je pense de « Coudre le stretch », après avoir cousu déjà quatre versions du Briac (ici, ici, ici et ici), il me fallait forcément tester un autre modèle. Je me suis lancée sur le Maëlle avec un très joli jersey acheté en janvier dernier chez Mamzelle fourmi lors des soldes d’hiver. L’imprimé me plaisait beaucoup et je n’ai pas été déçue par la qualité du tissu, souple, un peu épais, avec de la tenue, bref, une très belle qualité!

J’ai découpé mon Maëlle en taille 38, ce qui correspond à ma taille habituelle. La bande d’encolure a aussi été découpée selon le patron, sans aucune modification. La couture a été très rapide et je ne suis pas peu satisfaite de ma bande d’encolure.

Coudre le Maëlle

Coudre le Maëlle

Les ourlets ont été piqués à l’aiguille double, avec du fil mousse dans la canette :

Coudre le Maëlle

Et j’ai surpiqué l’encolure :
Coudre le Maëlle

Ce Maëlle et très agréable à porter et s’associe parfaitement avec mes différents jeans. Je ne vois qu’une modification à faire sur une future version, surtout si c’est un sweat-shirt. En effet, j’ai choisi la version manches longues et elles font quasiment une longueur 3/4. Or, j’aime que mes manches soient bien longues en hiver. Je rajouterai donc une bonne dizaine de centimètres la prochaine fois.

Après avoir cousu mon Maëlle, je me suis lancée dans un Briac façon it-robe. Cette bidouille me trottait dans la tête depuis l’hiver dernier sans avoir eu le temps de m’y mettre. Initialement, je voulait faire une encolure bateau mais je me suis interrompue pendant ma découpe et en reprenant, j’ai fait une bêtise. Ceci étant, j’avais inversé les courbes d’encolure dos et devant et le résultat aurait peut-être été surprenant…

J’ai repris ma robe d’été chouchou et aligné la longueur du tee-shirt sur celle-là. J’ai ensuite découpé deux rectangles de 80 cm de largeur sur 40 cm de hauteur. La longueur des bas de tee-shirts mesurant 47 cm, j’ai découpé deux bandes de laminette de 49 cm en ajoutant deux centimètres pour les marges de couture. J’ai ensuite fait des repères aux quatre quart de mes jupes et de mes élastiques et cousu le tout au point zig zag. Et ensuite, j’ai cousu mes jupes aux bustes. Bon, je l’avoue franchement, c’est de la bidouille.

J’ai ensuite raccourci mes jupes de 10 cm (5 auraient été plus raisonnables pour être boulot compatible). Et pour la suite, rien de sorcier.

Coudre le briac façon it robe

Coudre le briac façon it robe

Coudre le briac façon it robe

La bande d’encolure est cousue endroit contre envers et rabattue sur l’endroit de l’encolure, puis piquée à l’aiguille double. C’est un peu plus long, mais ça garantit de jolies finitions avec un jersey qui roulotte comme celui-ci qu’avec une couture classique endroit contre endroit.

L’intérieur de l’encolure :

FullSizeRender (3)

Cette robe bidouillée est très agréable à porter, ce qui est en grande partie du à la belle qualité de ce jersey acheté à tout petit prix chez Mamzelle Fourmi. Un poil courte, je dois porter ma robe avec un legging ou un collant opaque pour rester décente. Et je crains qu’elle ne soit jamais boulot compatible 😉 Ceci étant, je l’aime vraiment bien cette petite robe et elle démontre encore une fois tout le potentiel du patron de base qu’est le tee-shirt Briac.

Et avec les chutes de ces deux projets, j’ai cousu un très joli tee-shirt pour Pépette la chouette, mais ce sera l’occasion d’un autre article 😉

IMG_6770

Briac de consolation – Mars de ma garde robe capsule

Je ne vais pas vous mentir, ce projet est un projet de consolation à la suite d’un gros raté… J’avais choisi pour le haut en jersey de coudre une nouvelle version du Moelleux en jersey ajouré France Duval Stalla et Liberty mauvey. Je découpe, je me lance, je galère un peu pour poser mon passepoil ivoire très large, j’assemble et j’essaie et… grosse douche froide! Mon haut n’a aucune forme, est bien trop large, les épaules tombent. J’ai eu beau raboter, c’était une catastrophe. L’encolure, pourtant cousue au biais rapporté pour plus de maintien, baille, la ligne d’épaule me gêne bref, importable (même pas pour dormir)! J’ai réfléchi et ce gros ratage est clairement du à un mauvais choix de tissu, le jersey ajouré France Duval Stalla.

Il est très beau, très agréable à porter mais très très très mou et se déforme terriblement. Pour le moelleux, il faut un tissu qui ait un peu de tenue du genre sweat alors forcément, c’était un mauvais choix. J’ai rangé mon boulet de côté (je découperai un tee-shirt dedans pour un de mes lutins) et j’ai décidé de me coudre un briac dans mon coupon restant. Le choix est bien plus adapté même si clairement, ce tee-shirt sera un peu loose.

Briac France Duval Stalla

Briac France Duval Stalla

Briac France Duval Stalla

Pour le coup, je l’ai coupé en 38 et ça a roulé. J’ai choisi une encolure rabattue pour lui assurer un peu plus de maintien. Et après deux petites heures, un nouveau briac est venue agrandir ma pile. Alors, c’est devenu mon projet de mars (cousu dans les temps, l’honneur est sauf). Evidemment, je suis un peu déçue de ne pas avoir mon Moelleux mais en couture, il y a de temps en temps des gros ratages… Je vais essayer d’enchaîner les réussites pour compenser 😉

Briacaddiction

Je m’étais promis d’être raisonnable pendant les soldes et j’ai fait un tour sur le site de mamzelle fourmi. La tentation était évidemment trop grande et j’ai craqué sur des coupons de jersey et notamment un joli jersey gris chiné avec des petites flèches roses pâles brillantes. Ce serait un briac pour moi et un tee-shirt pour pépette la chouette.

L’étendue du massacre :
IMG_3770

En ce moment, j’ai peu le temps de coudre. Les semaines sont chargées et je n’ai pas souvent l’énergie pour m’installer le soir à ma couture. Et vendredi, je suis rentrée plus tôt, les lutins et mon amoureux étaient occupés alors je me suis découpé un troisième briac dans mon joli coupon. Le Briac est un basique qui a tout de suite trouvé sa place dans ma garde robe. J’ai choisi cette fois-ci l’encolure ronde dégagée. J’ai forcément modifié le dos car la ligne des épaules n’est pas la même que sur la version de base.

Briac fléché

Briac fléché

FullSizeRender (2) - Copie

Comme d’habitude, ce tee-shirt se monte très vite une fois la surjeteuse réglée. Elle m’a joué des tours d’ailleurs et m’a obligée à finir ma cousette le samedi matin. J’ai ajouté une petite surpiqûre le long de la couture d’épaule, à la manière de la finition plus d’Ivanne Soufflet pour bien maintenir le surjet et la laminette en place.

Briac surpiqûre

Pour l’encolure, ce jersey n’est pas très élastique (environ 30%) et j’ai suivi les conseils de Marie Poisson. C’est donc une encolure rabattue sur l’endroit. Avec ses conseils et de la minutie, le résultat a été à la hauteur de mes espérances.

Briac encolure

L’encolure directement sur la bête
IMG_3899 - Copie

Les ourlets sont à l’aiguille double comme d’habitude.

IMG_3900

J’en profite pour vous dire tout le bien que je pense de « Coudre le stretch« . Ce livre est une vraie bible pour la couture du jersey et tout est expliqué de manière limpide. Il a complètement changé ma façon de coudre le jersey, moi qui aime beaucoup en porter et en coudre pour mes lutins. Mes encolures sont de plus en plus réussies et je prends vraiment plaisir à coudre et porter du jersey. La preuve, mon amoureux a reconnu qu’on ne voyait plus la différence entre mes cousettes et les tee-shirts du commerce, la classe non!

Evidemment, il y aura d’autres briacs et d’autres modèles de Coudre le stretch dans les mois à venir :-)

Briac couleur noisette

J’ai tout de suite flashé sur les tissus pluie d’or sortis par Aime comme Marie cet été et j’ai craqué sur le jersey viscose couleur noisette. J’ai précieusement rangé le coupon dans l’attente du projet parfait. Et un jour, j’ai décidé de coudre un briac avec le bas de ma robe chouchou.

J’ai réfléchi pour l’encolure, une encolure dite relevée comme celle du Briac classique me paraissait risquée, le tissu étant très mou. Une encolure rabattue sur le devant ne me plaisait pas en raison des motifs. Je me suis donc replongée dans mon « Coudre le stretch » et j’ai opté pour l’encolure rabattue sur l’envers, comme une parementure. C’est parfaitement adapté pour ce tissu, ce bouquin est décidément une vraie mine d’or!

Briac pluie d'or

J’adapte légèrement le bas du briac pour coïncider avec les repères de la jupe en question, je modifie très légèrement l’emmanchure (-0,2cm de chaque côté pour tenir dans mon coupon). Réglage impeccable de la surjeteuse et je me lance… Mais voilà, le résultat est décevant. Ce jersey viscose est trop mou et la robe donne l’impression d’avoir été étirée, la forme fait mémère… Grosse déception. Je retenterai mon idée (non, ne je suis pas têtue) mais dans un jersey de coton avec plus de tenue.

Briac pluie d'or

Briac pluie d'or

Je l’ai finalement recoupée en tee-shirt avec des ourlets classiques à l’aiguille double et c’est parfait. Du coup, il me reste un beau coupon de jersey à utiliser…

Coudre mon briac

Un peu avant l’été, je me suis offert « Coudre le stretch » de Marie Poisson dont je vous ai déjà parlé ici, ici ou ici. Evidemment, je n’allais pas m’arrêter au seul test du Errel. Le livre propose 8 patrons de base, très adaptables et j’avais bien envie d’en tester d’autres. Toujours dans l’idée de me constituer une garde robe d’hiver, j’ai testé le Briac, en modèle col rond et manches longues.

Je porte souvent du bleu, et il me restait ma maille polo extensible Lacoste, trouvée chez Tissus Myrtille lors de la dernière virée nantaise. Ma copine Léna m’avait signalé le bon plan et j’y avais filé ventre à terre, surtout que ce tissu était en très grande laize. Il a gentiment dormi dans mon stock mais je ne l’ai pas oublié pour autant.

J’ai décalqué le modèle en 38 (ce qui correspond à ma taille du commerce). J’ai choisi la version la plus longue du tee-shirt, je déteste le petit courant d’air qui chatouille le ventre en hiver. Le décalquage est facile, les marges de couture sont déjà incluses. Après avoir cousu les épaules, j’ai ajouté une petit surpiqûre le long de la couture, sur le modèle des finitions plus du Trop Top d’Ivanne Soufflet pour que les marges soient bien maintenues vers le dos.

J’adore cet imprimé !
Coudre le briac

Ensuite est venue l’encolure, je ne sais pas ce que j’ai trafiqué mais ma bande d’encolure était trop petite. Après vérification, mon encolure était plus large que celle indiquée sur les références du livre. J’ai donc découpé une nouvelle bande d’encolure, seulement j’ai été déconcentrée et l’étirement de la bande n’était pas du tout régulier. J’ai laissé passer une soirée mais têtue comme je suis, j’ai recommencé et cette fois, l’encolure est satisfaisante (pas parfaite, faut pas pousser quand même).

Le reste du montage est très rapide, surtout à la surjeteuse. Tout s’emboîte sans difficulté et ça roule. Les ourlets sont cousus à l’aiguille double et au fil mousse dans la canette avec les fils rentrés et noués ensemble.

Coudre le briac

Coudre le briac

Coudre le brias

Et voilà le travail ! Je trouve ce tee-shirt très bien coupé. Je ne ferai qu’une seule modification sur les prochains, je rallongerai un peu les manches, j’aime quand elles couvrent le poignet, mais ce n’est qu’un détail !

Myriade voit la vie en rose

Certains jours s’annoncent comme douloureux, simplement parce qu’ils existent. On aimerait que ces dates soient englouties dans le temps mais inexorablement, elles arrivent et il faut juste survivre à ces jours-là. Quand est arrivée une date profondément triste, il m’a fallu trouver une parade. J’ai pris une journée de congé et décidé de m’occuper toute la journée. J’ai donc choisi une couture nécessitant de la concentration et de la minutie.

J’avais cousu une première version de Myriade de Aime comme Marie pour les fêtes. En viscose bleue nuit pailletée, elle me plaisait beaucoup mais elle est clairement trop grande pour moi (l’éternel problème du choix entre S et M chez Aime comme Marie) et le poids de ce jersey très lourd n’arrange rien. Seulement, j’ai eu une envie furieuse d’une Myriade d’été à manches courtes. Et ma myriade d’été, je la voulais rose. J’ai acheté un beau coupon de jersey de coton rose chiné chez Mamzelle fourmi et je me suis lancée.

J’ai taillé la robe en S cette fois-ci. J’ai pris mon temps pour marquer les plis qui font tout le charme de ce modèle. Je n’ai pas eu trop de difficultés pour les plis contrairement à la première fois sauf pour les plis du haut du devant, à un moment, il faut changer de logique sur la position des repères, ça m’a un peu perturbée mais j’ai fini par retrouver comment faire. Pour être sûre que les plis correspondent bien en haut et en bas, j’ai pris le temps de bâtir à la main. Je suis une grosse feignasse sur les bâtis mais quand il faut être minutieuse, c’est assez indispensable. L’intérieur de la robe est monté à la surjeteuse pour des finitions plus nettes.

Aime comme Myriade

J’ai apporté quelques modifications au patron pour adapter la robe à mes envies. J’ai modifié l’encolure en dégageant moins les épaules et le décolleté que sur la version originale. J’ai ajouté une bande d’encolure pour une finition plus soignée, en appliquant la méthode de Marie poisson pour calculer la longueur de la bande d’encolure. J’ai cousu l’encolure à la surjeteuse et surpiqué à la machine à coudre tout le bord de l’encolure. Je suis assez satisfaite de mon encolure même si elle n’est pas encore parfaite.Deuxième modification, j’ai posé du biais jersey à cheval sur les emmanchures toujours selon la méthode de Coudre le stretch, avec une surpiqûre à l’aiguille double. L’ourlet du bas de la robe est également fait à l’aiguille double.

Aime comme Myriade

Aime comme Myriade

J’aime beaucoup cette deuxième version de Myriade, plus que la première à tout point de vue. J’avais peur que la taille plus haute ne m’aille pas mais son style me plaît bien. Elle nécessite un petit repassage avant d’être portée pour que les plis restent nets. Mon seul regret est que le tissu est légèrement transparent, du coup, je ne peux pas la porter au travail ce qui était l’un de mes objectifs.

Aime comme Myriade

Aime comme Myriade

Aime comme Myriade