Je couds ma garde-robe capsule 2017

J’ai immédiatement été séduite par le projet de garde robe capsule lancé par Clothilde du blog Clo piano sur Instagram. Le principe est simple, sélectionner 12 patrons pour 12 pièces différentes pour se coudre une garde robe sur mesure. Il s’agit donc de bien sélectionner ses patrons, les matières et de réfléchir aux différentes associations patrons, tissus et pièces entre elles évidemment. L’idée est que quand on coud, on coud beaucoup et souvent trop. Cela fait maintenant deux ans que je couds et s’il y a eu des réussites, il y a eu des flops ou des projets jamais portés (peu adaptés à ma morphologie, choix du tissu inadéquat pour la saison etc). Ce projet tombait pile dans ma réflexion sur une couture plus raisonnable et plus raisonnée. Et c’était aussi l’occasion de réaliser des patrons qui dorment gentiment dans mon stock. On les achète sur un coup de coeur et puis un autre projet s’impose et on finit par les oublier…

Haut chaîne et trame : la blouse be pretty, une évidence
C’est typiquement la patron coup de coeur que je n’ai pas pris le temps de réaliser. J’ai envie d’une belle blouse, bien classe que je puisse porter avec un jean ou une jupe. Je pense la coudre dans une merveille de France Duval Stalla (après une toile bien sûr).
2-blouse-be-pretty-atelier-scammit-sergé-France-Duval-Stalla-600x400

Manteau : le manteau Nelly de Coralie Bijasson créations
J’aime beaucoup la ligne féminine de ce patron que le Père Noël a déposé sous le sapin. J’aurais facilement pu craquer pour le précieux de la jolie girafe mais je pourrai toujours y succomber aussi 😉 J’ai en réserve depuis plus d’un an un très beau coupon de laine et cachemire bleu grisé des coupons de saint pierre et je couperai ma doublure dans un très beau chambray étoilé plein de peps de chez henry et henriette qui attend dans mon stock depuis bientôt deux ans.
patrons-patron-manteau-nelly-girly-mante-4669997-illu-nelly-v-ma-jpg-b778d_big

Haut jersey : Aime comme Moelleux de Aime comme Marie
J’adore ce patron, je l’ai déjà cousu 4 fois et je ne m’en lasse pas, c’est un basique très bien coupé. Cette version sera une version tee-shirt en jersey ajouré France Duval Stalla (qui attend son heure depuis le CSF de 2015) et en liberty mauvay, j’en trépigne déjà d’impatience.
Moelleux-femme-600x600

Chemise : Melilot de Deer and Doe
Je porte très peu de chemises mais j’aime beaucoup son style décontracté et ce sera l’occasion de me lancer un défi, ma première chemise! Pour la matière, je n’ai pas encore choisi.
patron-chemise-melilot

Jupe : Aime comme Mini ou 1001 perles ou Brume
Là, j’avoue que je suis dans l’indécision la plus totale… Cela dépendra sûrement du mois où je coudrais cette pièce et de mon stock.
Aime comme mini :
Mini-600x600
1001 perles :
1001 perles
Brume:
patron-jupe-brume

Short : Chataigne de Deer and Doe
J’ai récemment acheté le patron dans un vide atelier sur instagram. Je pense le réaliser en gabardine ou en sergé, dans un tissu qui ait de la tenue mais cela dépendra aussi de la saison où je le coudrai.
patron-short-chataigne

Robe : Rue de Sévigné de La droguerie
J’ai été littéralement conquise par ce patron et j’adore la première version que j’en ai cousu. Elle se porte aussi bien classe avec des bottes que casual avec un collant opaque et des boots. Et sa coupe correspond parfaitement à ma morphologie. Je vais donc oser couper dans un autre de mes précieux : mon modal Lili d’atelier brunette.
RobeS--vign--1-38

Veste : autre projet indécis, j’arbitrerai entre une nouvelle Aime comme Mina, un gilet Cannelle ou une veste Michelle
J’aime beaucoup ma Mina qui est une des pièces dont je suis les plus fières. Mon gilet cannelle est également très souvent porté et pourrait avoir un petit frère qui se plairait bien dans ma garde robe. Enfin, j’ai le patron de Michelle dans mon stock depuis longtemps mais je reste très indécise, j’ai peur que sa coupe n’aille pas à ma morphologie, j’essaierai une de celles cousues par ma copine Léna pour avoir une idée 😉
Aime comme Mina
Mina-600x600
Gilet cannelle de Christelle Beneytout :
visuel-_cannelle-300x300
Veste Michelle de République du chiffon
veste-michelle

Pantalon : Port trousers de Pauline Alice
J’ai tout de suite flashé sur ce patron de pantalon et ce sera l’un de mes défis (à coudre donc quand j’aurai du temps libre à revendre). Je n’ai pas de pantalon gris clair dans ma garde robe et ce sera l’occasion.
technicaldrawingport

Combinaison : Aime comme mine de rien
Sans la garde robe capsule, je n’aurai jamais osé me coudre une combinaison. Je me lance donc dans ce patron, en espérant que cela me conviendra et que cette combinaison sera portée. Ce sera sûrement une version printanière ou été (je ne peux pas la porter au travail) alors peut-être rose pâle ou vert pâle… à voir.
Mine-de-rien-600x600

Lingerie : ultimate pyjama sew over it

C’est exactement la forme que j’aime et je me prépare psychologiquement pour la séance de découpage et scotchage du PDF (grrr). Ce sera sûrement une version bien chaude en flanelle de coton, un pantalon doudou.
Ultimate-Pyjamas-New

Maillot de bain : ce sera un ensemble de lingerie Nora petit patron
Au prix des jolis tissus de maillot de bain et vu mon aisance limitée en maillot de bain ce sera un ensemble de lingerie à la place, vraisemblablement non photographié sur la bestiole. Je verrai si ce modèle qui me convient parfaitement à priori peut se transformer en maillot de bain avec le tissu adéquat.
Je n’ai pas réussi à copier l’image, il faudra donc aller voir sur le site 😉

Voici donc la liste à la Prévert des 12 pièces de ma garde robe capsule 2017. Evidemment, certaines vont changer, sûrement pour mieux s’harmoniser entre elles. J’ai alterné les pièces techniques (blouse be pretty, manteau, combinaison, chemise, pantalon) avec des pièces plus faciles ou déjà réalisées. Je vais aussi essayer de piocher au maximum dans mon stock de tissu qui grossit à vue d’oeil et fait froncer les sourcils de mon amoureux. Sur les patrons, je n’en ai que trois à acheter : le port trouser, Ultimate Pyjama et ensemble Nora. Le reste est déjà dans mon stock ou emprunté à des copines. J’ai alterné entre des marques que je connais déjà (aime comme marie, deer and doe, christelle beneytout, atelier scammit) et d’autres encore non réalisées (Pauline Alice, Sew over it, petit patron).

Bon, je vous laisse, je vais aller finir mon premier projet :-)

Ma datura de l’île à bois

Quand j’étais enfant, j’ai eu la chance d’aller tous les ans en vacances à l’Ile à Bois dans les Côtes d’Armor. C’est un endroit paradisiaque, hors du monde et du temps. Maintenant, je n’y vais que très occasionnellement mais cela reste un souvenir merveilleux et je suis encore frappée par la beauté et la magie de ce lieu lorsque j’ai la chance de m’y rendre.

ileà bois

Lorsque j’ai reçu mon coupon de Liberty Sandy Ray, acheté pour coudre le range aiguilles à tricoter de ma mère, il m’a tout de suite fait penser à l’Île à bois et cela me fait cet effet-là à chaque fois que je le vois. J’ai acheté ce coupon lors de mes premières semaines de couture alors j’avais vu très large et il m’en reste pas mal. Je l’ai gardé précieusement en attente du projet qui lui rendrait honneur.

Datura Îleà bois

En cousant ma robe Bensimon Like dans ce merveilleux lin bleu ardoise, j’ai eu envie d’une datura combinant ce lin et ce liberty, j’étais sûre sure que cette association fonctionnerait. Seulement, je voulais d’abord tester le patron avant de couper dans mes merveilles. J’ai cousu ma première version en septembre, un grand luxe car les pièces avaient été pré-découpées par Zazacam. Je n’ai pas eu le temps d’attaquer ma deuxième version que l’hiver est arrivé et qu’il n’a plus été question de petit top léger.

Et la semaine dernière, d’un coup d’un seul, l’été est arrivé. Comme ça, un jour c’était l’hiver et le lendemain c’était l’été, avec les températures qui donnent envie de se promener les bras et les gambettes à l’air et de se vernir les ongles des pieds :-) Mon envie de datura est revenue à la charge et j’ai ressorti mes tissus. Ouf, j’avais juste assez de lin pour la réaliser.

Datura Île à bois

La réalisation n’a pas été aussi rapide que je le pensais (c’est l’histoire de mes cousettes ça). D’abord, ce lin est très mouvant donc il n’est pas si simple de le couper proprement. Ensuite, l’explication pour la couture des bretelles reste un peu nébuleuse par manque de schéma et j’ai ressorti les explications de la Mistral. Enfin, j’ai passé un temps fou à coudre la doublure des empiècements à la main de façon à ce que la couture soit invisible de l’extérieur. Pourquoi? Parce que j’ai un peu de mal à coudre le passepoil avec Germaine, c’était plus facile avec ma Lidl et son pied spécial passepoil. Avec le pied pfaff, j’ai du mal à coudre bien près du bourrelet. Ceci étant, ce passepoil ivoire satiné acheté à la droguerie est très large… Enfin, du coup, c’était trop compliqué de fixer ces doublures par une surpîqûre bien nette au-dessus du passepoil et j’ai opté pour cette solution plus efficace.

Le détail de ce beau tissu :
Datura Île à bois

J’ai aussi cousu les boutons en nacre (j’adore les boutons en nacre) du dos à la main. Je n’avais pas le courage de coudre des boutonnières car je voulais pouvoir porter ma datura au travail le lundi. Et puis, les boutonnières ne sont pas obligatoires pour l’enfiler. J’ai cousu 5 boutons en les espaçant chacun de 6 cm pour que ce soit régulier. Le patron prévoit 3 boutonnières mais comme ces boutons étaient tous petits, je trouvais ça plus joli d’en mettre 5.

Les boutons :

Datura Île à bois

Fidèle au patron,j’ai cousu un biais rapporté pour l’ourlet. Il n’y a pas de biais en liberty sandy ray et je n’avais pas envie de gâcher mon beau tissu en cousant du biais qui ne rendrait pas hommage au motif. J’avais initialement choisi un biais France Duval Stalla blanc avec des libellules argentées mais il m’en manquait 15 centimètres (évidemment)! Je me suis donc rabattue sur du biais Liberty Abeladja beige et l’association rend très bien.

Datura Île à bois

Fait notable, lorsque j’ai montré ma cousette à mon amoureux, il a été emballé. il m’a même dit, personne ne pourra se douter que c’est du fait maison tellement c’est réussi :-) Et j’adore ce résultat. Cette datura est très agréable à porter et j’adore son visuel. Ca valait vraiment le coup d’attendre pour la réaliser :-)

Datura Île à bois

Arum en tencel

Arum, j’ai aimé le patron dès que je l’ai vu et je n’ai pas manqué de le mettre sur ma liste au Père Noël. et Miracle, il a retenu cette idée là (enfin, mes grands parents) ! Seulement, je n’ai pas pu m’y mettre tout de suite et cette robe, pourtant rapide à coudre, a attendu son heure.

Lisant bien les instructions, j’ai acheté le tencel édité par Motif personnel, initialement pour la box couture de Aime comme Marie. Ma copine Léna avait acheté la box au CSF et on l’avait ouverte ensemble. J’avais adoré ce tissu, la couleur, la souplesse et la douceur. J’ai d’ailleurs guetté sa mise en vente par Motif personnel, et j’en ai acheté un grand coupon. Et Arum a continué à patienter…

DDarum en tencel Motif personnel

Et un jour est arrivé une chose inimaginable… Un week-end en amoureux ! Oui, un week-end sans les lutins, avec hôtel, bons restaurants (deux dans la journée, rien que ça) et perspective d’un matin, sans réveil matin ou réveil lutin. Oui le jeune homme n’a aucune pitié le week-end et peut péter la forme dès 06h00 du matin (gloups). Du coup, il me fallait une jolie robe, une robe neuve pour faire honneur à ce week-end magique. J’ai donc décidé que ce serait Arum et j’ai attaqué.

Je trouve qu’Arum flatte le popotin :

DDarum en tencel Motif personnel

J’ai peu cousu de Deer and Doe, ma Datura m’avait été donnée entièrement découpée par Zazacam, et le plantain était ma première cousette de vêtement, la foire aux erreurs. Le bonheur de décalquer un patron marges incluses, et, coutures anglaises compatibles.

Arum n’est pas un patron très technique et je pensais le coudre plutôt rapidement et facilement. Malheureusement, j’ai fait plein de bêtises. J’ai voulu réaliser des coutures anglaises pour un intérieur plus propre mais j’ai dû faire une bêtise en coupant les pièces. Cependant, la robe intégralement cousue est réussie (ouf)!

DDarum en tencel Motif personnel

Deuxième bêtise, j’ai voulu faire l’ourlet du bas de la robe au biais rapporté pour ne pas trop la raccourcir. Au final, c’est un biais à cheval car je l’ai posé sur l’envers et pas sur l’endroit. Et je n’ai pas eu le courage de tout défaire et de recommencer. Cette finition reste tout à fait réussie car, suivant les conseils de Marie au CSF, j’ai acheté le biais coordonné au tencel.

DDarum en tencel Motif personnel

 

Fidèle à moi-même, j’ai thermocollé une petite goutte noire irisée madame mademoiselle dans l’envers du dos :

DDarum en tencel Motif personnel

DDarum en tencel Motif personnel

 

J’aime beaucoup mon Arum, je la trouve très flatteuse pour la silhouette. Et j’étais très fière de la porter pour notre week-end en amoureux.Elle est tellement agréable, je l’adore!

DDarum en tencel Motif personnel

Datura de mon coeur

Aaahh, Datura, depuis le temps que ce patron me faisait de l’oeil, j’ai enfin osé me lancer. A vrai dire, c’est l’un des patrons qui m’a donné envie de coudre, notamment la version de Zazacam en voile de coton. Seulement, je n’osais pas, le niveau avancé indiqué me faisait peur.

Et après deux semaines en formation loin de ma machine, j’avais l’envie d’un projet pour progresser. C’était le moment de coudre ma Datura et ce d’autant plus que Zazacam m’en avait donnée une pré-découpée en première étoile coloris Kaki dans ma taille. Pour réveiller le kaki, j’ai choisi un passepoil et un biais Liberty Betsy coloris Fluo. J’adore la qualité des biais et des passepoils Liberty, ils sont souvent le petit détail chic.

Datura

Je me suis donc lancée avec prudence, faisant bien attention de lire précisément chaque étape. Alors j’avoue, tout ne m’a pas paru si clair. La technique pour coudre la doublure de l’empiècement est expliquée un peu rapidement pour moi, et je me suis référée aux schémas de Aime comme Mistral qui sont beaucoup plus détaillés et clairs, au moins pour moi. Idem, j’ai eu un moment de confusion sur la couture de la doublure du haut à la partie basse, je ne sais pas pourquoi, j’étais persuadée qu’il fallait coudre la doublure à chaque pièce du haut avant de monter le bas alors que ce n’est pas du tout le cas ! Heureusement pour moi, Zazacam a pu m’expliquer en cours de route et tout s’est bien passé… Nos amoureux se moquent parfois de nos envois multiples de Sms spécial couture durant nos soirées… Mais sans ma hotline, j’aurai souvent été bloquée!!!

J’ai fait des coutures anglaises à l’intérieur, aucune couture apparente, c’est une fierté de regarder l’intérieur!

Datura de face

Le dos de la datura
Datura de dos

J’ai fini cette datura en cousant à la main trois petits boutons étoilés fuschias achetés chez ma petite mercerie. Je n’ai pas osé tenter les boutonnières alors ils sont cousus en prenant les deux pattes de boutonnage.

Les petits boutons :
Datura le bouton étoilé

Datura, la série de boutons

La surpiqûre du passepoil:
Datura surpiqûre du passepoil

L’ourlet au biais rapporté :
Datura : ourlet au biais rapporté

J’ai pris beaucoup de plaisir à coudre ce top même si la météo actuelle ne me permettra malheureusement pas de beaucoup le porter. Je réfléchis déjà à une seconde version pour l’été prochain…