Port trousers – septembre de ma garde robe capsule 2017

J’ai cousu un pantalon ! Non, mais j’ai cousu un pantalon! Avec braguette! J’admets, il n’est pas parfait (c’est le principe de la toile, je sais) mais pour moi, c’est une petite révolution. Le pantalon, c’est typiquement la pièce que je pensais ne jamais coudre (en tous cas pour moi). Je suis très difficile pour choisir un jean ou un pantalon alors prendre un temps de dingue pour coudre une pièce que je n’allais pas porter, très peu pour moi! Et puis, Clotilde a lancé la garde robe capsule et j’ai décidé de me lancer. Il fallait donc oser affronter le pantalon.

Côté patron, j’ai assez vite choisi. J’hésitais entre le Safran de Deer and doe (avec les explications toujours limpides de Deer and Doe) et le Port trousers de Pauline Alice (le côté PDF me rebutait un peu, je l’avoue). Consulté, l’amoureux a haussé les sourcils « un pantalon taille haute? mais tu n’en mets jamais! » et la question a été tranchée, en route pour le port! Les versions des étoiles et des pois et de By Sandra’s hand ont achevé de me convaincre si besoin.

Première étape, le PDF : il est très bien fait, très clair mais il faut bien compter deux heures pour reconstituer la planche et les pièces. Il y a un bon point important à souligner : les marges de couture sont incluses à 1,5 cm. C’est un gain de temps précieux pour l’étape de la découpe des pièces. Studieuse, j’ai rallongé de deux cm, je mesure 1,67 m et le patron est prévu pour 1,65m. Là aussi, la modification est très facile à faire, il y a une ligne exprès.

IMG_7144

J’ai décidé de coudre une toile portable (optimiste à fond) dans un joli velours milleraies bleu, acheté aux merveilles du marché de Nogent via ma belle-soeur (je bave devant les trésors qu’elle y déniche). J’ai découpé les poches dans des chutes de Liberty et une jolie fermeture éclair bien solide dans la mercerie du coin. La découpe est un peu longue en reportant proprement les repères et en entoilant à l’issue la ceinture et les parements braguettes. Là aussi deux bonnes heures m’ont été nécessaires pour un travail soigné.

IMG_7143

Et ensuite, j’ai attaqué le montage. Et là, c’état le drame. Je ne comprenais rien au montage des poches, deux heures à coudre, découdre et recommencer. Au bord de la crise de nerfs, j’ai demandé à l’amoureux de jeter un coup d’oeil. 30 secondes plus tard : tu as fait ton repli dans le mauvais sens, regarde le schéma. Ah oui, dans le bon sens, ça marche… Donc pas de panique, les poches sont très bien expliquées, j’étais juste en mode (gros) bulot.

J’ai ensuite attaqué, les poches arrières. J’ai pris mon temps et bâti les poches et je ne regrette pas. Cela m’a permis de les coudre de manière très propre et j’ai d’ailleurs renforcé les ouvertures par de petits triangles.

IMG_7190

Ensuite, j’ai attaqué la braguette. Là, j’avais le trouillomètre à zéro. C’était ma première. J’ai lu plusieurs fois le livret et cela s’est passé sans difficulté. J’ai découvert après couture le pas à pas en photo sur le blog de Pauline Alice…

La couture de la ceinture m’a semblé simple mais au final, il y avait un petit bec. En effet, le parement ne masquait pas totalement la braguette et j’étais assez déçue. J’ai décousu, bien repositionné mes pièces et c’était nickel. En revanche, je suis moins satisfaite de l’intérieur, j’ai eu beau bâtir, ma ceinture intérieure ne couvre pas parfaitement les premières coutures. Sur une prochaine version, je pense ne faire le repli qu’à 1 cm et non à 1,5 cm comme préconisé dans les instructions et la border de biais à cheval.

L’ourlet ne pose aucune difficulté, je me suis juste assurée que mes deux jambes étaient bien à la même longueur après couture en recoupant proprement à 73 cm de la couture jambe. C’est typiquement le genre de bêtises que je fais…

Et enfin, la couture du bouton : je n’avais pas de bouton adapté et je n’en avais pas trouvé dans les merceries du coin. J’ai trouvé mon salut dans les boutons en rabs vendus avec les manteaux de mes enfants (#mèreindigne). Ce bouton sergent major m’a tout de suite tapé dans l’oeil et a fini sur mon pantalon (le manteau ne va plus à Pépette la chouette depuis au moins trois ans).

IMG_7205

Et Tadammmm

Port trousers

Port trousers

Les fameuses poches :

J’ai fini le projet un peu en retard, pile le dernier jour du mois. J’avais eu une semaine de dingue et finir ce projet ambitieux de manière satisfaisante, c’est déjà énorme. Je suis hyper fière d’avoir cousu mon premier pantalon. Il n’est pas parfait, j’en ai bien conscience mais je le vois comme une vraie progression en couture. Je sais déjà qu’il y en aura un deuxième très vite car je ne veux pas rester sur les petits défauts. Octobre sera chargé car je dois aussi coudre le projet veste (initialement pour septembre mais je vous en dirai plus le mois prochain) et coudre les pyjamas promis aux lutins…

Allez une petite dernière pour la route, parce que j’avoue, je me la pète, j’ai cousu un pantalon!!!

Port trousers

Je couds ma garde-robe capsule 2017

J’ai immédiatement été séduite par le projet de garde robe capsule lancé par Clothilde du blog Clo piano sur Instagram. Le principe est simple, sélectionner 12 patrons pour 12 pièces différentes pour se coudre une garde robe sur mesure. Il s’agit donc de bien sélectionner ses patrons, les matières et de réfléchir aux différentes associations patrons, tissus et pièces entre elles évidemment. L’idée est que quand on coud, on coud beaucoup et souvent trop. Cela fait maintenant deux ans que je couds et s’il y a eu des réussites, il y a eu des flops ou des projets jamais portés (peu adaptés à ma morphologie, choix du tissu inadéquat pour la saison etc). Ce projet tombait pile dans ma réflexion sur une couture plus raisonnable et plus raisonnée. Et c’était aussi l’occasion de réaliser des patrons qui dorment gentiment dans mon stock. On les achète sur un coup de coeur et puis un autre projet s’impose et on finit par les oublier…

Haut chaîne et trame : la blouse be pretty, une évidence
C’est typiquement la patron coup de coeur que je n’ai pas pris le temps de réaliser. J’ai envie d’une belle blouse, bien classe que je puisse porter avec un jean ou une jupe. Je pense la coudre dans une merveille de France Duval Stalla (après une toile bien sûr).
2-blouse-be-pretty-atelier-scammit-sergé-France-Duval-Stalla-600x400

Manteau : le manteau Nelly de Coralie Bijasson créations
J’aime beaucoup la ligne féminine de ce patron que le Père Noël a déposé sous le sapin. J’aurais facilement pu craquer pour le précieux de la jolie girafe mais je pourrai toujours y succomber aussi 😉 J’ai en réserve depuis plus d’un an un très beau coupon de laine et cachemire bleu grisé des coupons de saint pierre et je couperai ma doublure dans un très beau chambray étoilé plein de peps de chez henry et henriette qui attend dans mon stock depuis bientôt deux ans.
patrons-patron-manteau-nelly-girly-mante-4669997-illu-nelly-v-ma-jpg-b778d_big

Haut jersey : Aime comme Moelleux de Aime comme Marie
J’adore ce patron, je l’ai déjà cousu 4 fois et je ne m’en lasse pas, c’est un basique très bien coupé. Cette version sera une version tee-shirt en jersey ajouré France Duval Stalla (qui attend son heure depuis le CSF de 2015) et en liberty mauvay, j’en trépigne déjà d’impatience.
Moelleux-femme-600x600

Chemise : Melilot de Deer and Doe
Je porte très peu de chemises mais j’aime beaucoup son style décontracté et ce sera l’occasion de me lancer un défi, ma première chemise! Pour la matière, je n’ai pas encore choisi.
patron-chemise-melilot

Jupe : Aime comme Mini ou 1001 perles ou Brume
Là, j’avoue que je suis dans l’indécision la plus totale… Cela dépendra sûrement du mois où je coudrais cette pièce et de mon stock.
Aime comme mini :
Mini-600x600
1001 perles :
1001 perles
Brume:
patron-jupe-brume

Short : Chataigne de Deer and Doe
J’ai récemment acheté le patron dans un vide atelier sur instagram. Je pense le réaliser en gabardine ou en sergé, dans un tissu qui ait de la tenue mais cela dépendra aussi de la saison où je le coudrai.
patron-short-chataigne

Robe : Rue de Sévigné de La droguerie
J’ai été littéralement conquise par ce patron et j’adore la première version que j’en ai cousu. Elle se porte aussi bien classe avec des bottes que casual avec un collant opaque et des boots. Et sa coupe correspond parfaitement à ma morphologie. Je vais donc oser couper dans un autre de mes précieux : mon modal Lili d’atelier brunette.
RobeS--vign--1-38

Veste : autre projet indécis, j’arbitrerai entre une nouvelle Aime comme Mina, un gilet Cannelle ou une veste Michelle
J’aime beaucoup ma Mina qui est une des pièces dont je suis les plus fières. Mon gilet cannelle est également très souvent porté et pourrait avoir un petit frère qui se plairait bien dans ma garde robe. Enfin, j’ai le patron de Michelle dans mon stock depuis longtemps mais je reste très indécise, j’ai peur que sa coupe n’aille pas à ma morphologie, j’essaierai une de celles cousues par ma copine Léna pour avoir une idée 😉
Aime comme Mina
Mina-600x600
Gilet cannelle de Christelle Beneytout :
visuel-_cannelle-300x300
Veste Michelle de République du chiffon
veste-michelle

Pantalon : Port trousers de Pauline Alice
J’ai tout de suite flashé sur ce patron de pantalon et ce sera l’un de mes défis (à coudre donc quand j’aurai du temps libre à revendre). Je n’ai pas de pantalon gris clair dans ma garde robe et ce sera l’occasion.
technicaldrawingport

Combinaison : Aime comme mine de rien
Sans la garde robe capsule, je n’aurai jamais osé me coudre une combinaison. Je me lance donc dans ce patron, en espérant que cela me conviendra et que cette combinaison sera portée. Ce sera sûrement une version printanière ou été (je ne peux pas la porter au travail) alors peut-être rose pâle ou vert pâle… à voir.
Mine-de-rien-600x600

Lingerie : ultimate pyjama sew over it

C’est exactement la forme que j’aime et je me prépare psychologiquement pour la séance de découpage et scotchage du PDF (grrr). Ce sera sûrement une version bien chaude en flanelle de coton, un pantalon doudou.
Ultimate-Pyjamas-New

Maillot de bain : ce sera un ensemble de lingerie Nora petit patron
Au prix des jolis tissus de maillot de bain et vu mon aisance limitée en maillot de bain ce sera un ensemble de lingerie à la place, vraisemblablement non photographié sur la bestiole. Je verrai si ce modèle qui me convient parfaitement à priori peut se transformer en maillot de bain avec le tissu adéquat.
Je n’ai pas réussi à copier l’image, il faudra donc aller voir sur le site 😉

Voici donc la liste à la Prévert des 12 pièces de ma garde robe capsule 2017. Evidemment, certaines vont changer, sûrement pour mieux s’harmoniser entre elles. J’ai alterné les pièces techniques (blouse be pretty, manteau, combinaison, chemise, pantalon) avec des pièces plus faciles ou déjà réalisées. Je vais aussi essayer de piocher au maximum dans mon stock de tissu qui grossit à vue d’oeil et fait froncer les sourcils de mon amoureux. Sur les patrons, je n’en ai que trois à acheter : le port trouser, Ultimate Pyjama et ensemble Nora. Le reste est déjà dans mon stock ou emprunté à des copines. J’ai alterné entre des marques que je connais déjà (aime comme marie, deer and doe, christelle beneytout, atelier scammit) et d’autres encore non réalisées (Pauline Alice, Sew over it, petit patron).

Bon, je vous laisse, je vais aller finir mon premier projet :-)