Un joli matelas à langer

Le 26 avril, notre petit dernier est arrivé. Un amour de bébé (en toute objectivité bien sûr) qui nous comble de bonheur et remplit bien nos journées et nos nuits 😉 Forcément, le rythme des cousettes sera réduit (manque de temps et d’énergie) et je vais pouvoir partager tout ce que j’ai cousu pour cette naissance dans le calme au fil des derniers mois.

D967F543-95B5-49E6-8484-8A16F35E4167

Le matelas à langer, c’est l’un des indispensables de l’arrivée de bébé. Seulement, il faut reconnaître qu’ils sont généralement assez moches. Pour mes aînés, j’avais opté pour de jolies serviettes descamps (très belle qualité, je les ai toujours) pour habiller ce matelas et permettre des lavages faciles en cas de petits (ou gros) accidents. Seulement, avec quelques années de couture à mon actif, j’ai eu envie de coudre une housse de matelas à langer pour l’arrivée de notre petit dernier.

J’ai regardé un certain nombre de tutoriels et j’ai fini par choisir celui-là, que j’ai un peu modifié à ma sauce. En effet, malgré la description du fabricant de 50 x 70 cm, la taille standard, une mesure avec le mètre ruban m’a très vite démontré que mon matelas était un peu plus grand et plus large du fait de l’épaisseur de son rembourrage. J’ai donc augmenté les proportions de la housse proprement dite en passant à 56 x 81 cm. J’ai aussi légèrement agrandi les serviettes à attaches pressions pour s’adapter à ces proportions. Enfin, j’ai légèrement arrondi les hauts de la housse pour mieux s’adapter à la forme de mon matelas.

Alors le tutoriel est bien fait mais très minimaliste et il vaut mieux avoir déjà un peu cousu avant. La taille des ourlets n’est pas indiquée, il n’est pas précisé de surfiler ou surjeter les pièces. Même si les coutures sont intérieures, les lavages fréquents vont largement abimer les tissus s’ils ne sont pas bien finis. Il faut aussi être bien vigilante en posant les pressions kam car rien n’est précisé sur le sens de ces pressions et les repères sont minimalistes.

Côté tissus, j’ai utilisé un coton à imprimé dinosaures vert menthe, Okeotex, acheté chez l’étoile de coton, assorti au jersey du pyjama de naissance (qu’on aperçoit sur la première photo). J’ai eu du mal à trouver des tissus imprimés pour petit garçons qui me plaisaient sans être trop stéréotypés : voitures, tracteurs etc. J’ai eu un vrai coup de coeur pour cet imprimé et l’harmonie des couleurs.
IMG_4743

J’ai utilisé le beau coton bleu orage bio de la marque see you at six, acheté en grande quantité aux soldes d’hiver de motif personnel, pour la doublure de la housse (déjà utilisé pour doubler la turbulette de naissance que je vous montrerai plus tard).

Côté tapis en éponge, j’ai découpé deux serviettes, histoire de pouvoir tourner en cas de gros accident, dans de l’éponge en bambou et coton achetée chez Tissus Bennytex et déjà utilisée pour les capes de bain. Elle est particulièrement douce pour la peau. Les doublures ont été découpées dans le coton bleu orage et dans des chutes de coton bleu ciel première étoile acheté chez Motif personnel. J’ai aussi légèrement arrondi les hauts de mes serviettes pour s’adapter à la forme du matelas.

Enfin, pour les pressions Kam, j’ai utilisé mon stock : des pressions bleues jeans et vertes. J’ai un peu galéré pour la pose des pressions car les repères étant très peu précis sur le tutoriel, je les ai marqués après avoir enfilé la housse sur le matelas afin d’être sûre de leur emplacement. Les pressions du haut étaient donc très éloignées et il a été un peu difficile de poser proprement la pince sur cette masse de tissu.

IMG_4742

IMG_4746

Vous m’excuserez pour l’absence de repassage, nous sommes sortis de la maternité il y a moins d’une semaine 😉

Cette petite cousette s’est révélée très satisfaisante et finalement assez rapide, moins de trois heures, découpe des tissus compris. J’aime beaucoup l’harmonie des couleurs et le côté pratique des petites serviettes à clipser. Il pourrait d’ailleurs être utile d’en coudre d’autres mais à une quinzaine de jours de la naissance, j’ai préféré privilégier les cousettes qui ne pouvaient plus attendre.

IMG_4399

Parallèlement à cette housse, j’ai cousu des petits paniers en natté de coton épais et toile enduite pour y ranger les produits de soins, les lingettes lavables etc. Etant très mauvaise en géométrie, j’ai fait des recherches pour modifier les dimensions de mon tutoriel habituel et je sus tombée sur ce super site qui calcule les mesures. J’ai pu calculer exactement les mesures des pièces à couper en fonction du rendu attendu. Là aussi, c’est une cousette rapide mais très satisfaisante surtout lorsque l’on voit que ces projets tout simples sont vraiment vendus à prix d’or en boutique.

J’ai utilisé du natté de coton épais jaune curry acheté lors de ma virée chez Caréfil et des enduits mats fins vert d’eau et bleu jean de Mamzelle Fourmi, pour rester dans les tons de la housse. J’ai triplé les paniers avec du molleton fin pour leur donner de la tenue. J’aime beaucoup ces petits paniers qui sont hyper pratiques et permettent de ne pas avoir du bazar partout (les lingettes, les vitamines, la biseptine, les couches etc).

IMG_4741

Enfin, pour le change, j’ai cousu énormément de lingettes lavables dans les chutes des différents tissus utilisés pour les bavoirs, turbulette etc. Nous essayons de réduire nos déchets et les soins d’un tout petit sont productifs d’une masse de déchets pas toujours recyclables. Du coup, ces lingettes sont une bonne option, je verrai à l’usage s’il faut en coudre d’autres.

IMG_4745

Testé depuis le retour de la maternité il y a quelques jours, ce set est vraiment pratique et je ne me lasse pas de l’harmonie des couleurs. Il faudra que je trouve l’énergie de coudre une troisième petite serviette à clipser car il y en a quasiment toujours une des deux dans la machine à laver 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *